Sujets tabous – qui ne devraient pas l’être

 

Images ICI et ICI et ICI

Nous autres, les femmes, sommes souvent dépeintes dans la littérature, le cinéma parfois même la peinture comme ces être oniriques et surtout pures. Des femmes vidées de tout désir ou envie pouvant être incompatibles avec une image dite « correcte », s’imposent alors dans l’imaginaire collectif de la société. Surtout dans la littérature dite classique mais encore dans certains ouvrages modernes.

Je pense que ces clichés – parce que oui, cela reste des clichés et uniquement cela – des pureté et de perfection ont un impact. Ce qui en résulte, ce sont des non-dits et des on-dit, des tabous entre filles/femmes mais aussi au sein de la société au sens large. Inutile de le nier : certains sujets ne sont pas abordés, ou bien abordés d’un certain point de vue. Comme si on en avait honte…

Personnellement, je suis une fervente prôneuse de s’exprimer et de parler et de dire les choses – presque pour exister. Je ne sais pas si cette article aidera, mais j’ai décidé de casser certains tabous qui m’énerve dans notre société actuelle. Je sais que je ne suis pas la première, loin de là. Mais certains commentaires ou discussions que je peux lire/entendre me font me dire qu’une piqûre de rappel ne serait pas de refus – REmettre les points sur les i.

1) Le porno

Parce que oui, c’est bien connu, les femmes ne regardent JAMAIS de porno. NOOOON, jamais, ja-mais. Ou alors quand elle en regarde, du porno, c’est avec Monsieur et c’est uniquement pour lui faire plaisir à lui. Mais oui ! Bien sûr la femme n’est là QUE pour satisfaire les plaisirs de l’homme et ce qu’il veut. News flash : non !

2) La masturbation

Chut ! C’est secret, c’est sale, on le fait pas. Parce quand on est seule, on ne pense pas du tout au sexe, jamais. Naturellement. Sachez, chers collègues et ami(e)s, qu’une femme a aussi des envies et peut avoir envie de les satisfaire elle-même. Oui, une femme peut passer sa main dans son pantalon tout aussi bien et aussi aisément qu’un homme, titiller ses parties etc… Il est d’ailleurs prouvé que la masturbation est bénéfique pour la femme. De plus, savoir se faire plaisir est une autre façon de trouver son propre plaisir et donc de trouver son propre plaisir avec un homme également. En outre, cela permet de se satisfaire sans avoir besoin d’un homme et des complications que cela peut entraîner. Et ça, ça n’a pas de prix ou alors au dessus de 70€ et ça, ça commence à faire cher l’orgasme.

3) Les femmes n’ont jamais envie

Ce point rejoint le précédent. C’est une image largement véhiculée par les médias et les représentations populaires. Il y a un épisode de That 70’s Show qui explique le truc avec humour (ici, par exemple). Les femmes ne sont pas censées avoir de besoin ou d’envies ou plutôt ne sont pas censées le montrer. Non les femmes n’ont jamais envie ne sont jamais chaudes, ne sont jamais en chien, jamais. Une femme en chien, c’est possible – dit-on alors une femme en chienne ? Parce que oui, une femme peut avoir juste envie de se faire démonter bien profond parce que ça fait 5 mois qu’elle n’a pas eu de rapport et que 5 mois, pour certaines, c’est long.

4) L’argent

C’est bien connu, TOUTES les femmes sont intéressées par l’argent. Naturellement, le capital économique est bien plus intéressant que la culture, la conversation ou l’honnêteté. Personnellement, je fais des remarques parfois mais je ne fait pas non plus du salaire mon premier critère de choix pour un homme. Des fois, je me dis que oui, une bonne situation, c’est confortable et tout et tout. Mais je me mettrais en couple avec un employé de McDo comme avec un cadre supérieur. Tout simplement parce que je m’en fous.

5) L’ambition

« Les femmes ambitieuses et carriéristes sont souvent seules, malheureuses et en manque », ai-je déjà entendu. Quelle ne fut pas ma surprise en entendant ces propos ! Ne serait-ce qu’en regardant les séries ou les films, on voit que les femmes ayant de l’ambition et voulant évoluer – dans une entreprise par exemple – n’ont pas exactement les mêmes vues que les autres et on les toise comme si elles avaient la galle (super exemple dans The Proposal – La proposition). Alors que non, c’est juste que certaines femmes – parfois moi y compris – vont privilégier une vie professionnelle épanouissante à une vie personnelle délirante. Et puis il y les Wonder Women qui font tout. Pour mon cas perso : je développe mes compétences et je souhaite monter dans mon entreprise; cela ne m’empêche pas de voir des gens (a)voir des plans culs, parler a des gens et voir mes ami(e)s.

6) Le célibat, tout simplement

Il n’y a pas si longtemps, je me suis rendue compte que les hommes posaient pas mal la question : pourquoi tu es célibataire ? Comme si j’avais la réponse ! Comme si c’était tabou d’être célibataire. Comme si c’était mal vu de vivre et de faire sa vie seul(e).

 

Acceptez-vous avec tous les complexes et les défauts que vous pouvez avoir et oubliez les tabous.

Exprimez-vous, tout simplement.

Publicités

3 commentaires

  1. C’est touuuuut à fait ça !
    C’est fou, ce sujet à le don de me rendre dingue 😀
    Comme cette idée qu’un homme est un don juan en couchant avec pleins de femmes… par contre la femme, elle, doit se préserver. Ben oui, sinon c’est une p*** evidemment…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s