Moi, tu sais, les mariages…

mariage.jpg

Image ICI

Avant il n’y a pas longtemps, je n’avais jamais été à un « vrai » mariage.

Quand j’avais 13 ans, j’ai été au mariage de ma tante – au troisième mariage de ma tante, au passage. On m’avait dit de bien m’habiller, d’écouter à la mairie et de faire ce que je voulais pendant le repas. Je me souviens surtout que c’est le jour où mon plus grand frère a eu son bac et le jour où j’ai bu du vin et mangé du chou-fleur cru pour la première fois.

Quand j’avais 20 ans, j’ai été témoin de ma mère au mariage de mes parents. Oui, oui. Ils se sont mariés quand ils avaient 51 ans. Un mariage simple, sans folie. J’étais témoin de ma mère avec un copine à elle et mon père avait un témoin, un de mes frères. On est allé à la mairie, puis au resto. Et en tout, on était huit. Et c’était très bien. Et j’étais en jean.

mariages-16

Image ICI

La saison des mariages – ai-je appris en cherchant des infos sur le mariage en préparant l’article – c’est de mai à septembre. Et j’ai eu l’occasion d’être invitée à un mariage. Un vrai, un grand mariage. J’y suis allée.

On m’avait dit de me tenir, parce que je galère un peu socialement.

Mon opinion officielle c’est que je sais maintenant ce que ça fait, d’aller à un mariage. Je suis fière de moi de ne pas avoir fondu en larmes de panique, d’ailleurs. Je ne connaissais presque personne mis à part les mariés et j’y suis pourtant allée. Pour être honnête, je me suis emmerdée à l’église et en plus, il faisait froid.

C’est dur, quand on ne connaît personne, de s’approcher des gens et je dois avouer que j’ai pas mal fait mon asociale à ce mariage. Je suis restée dans mon coin, regardant les gens et les codes sociaux. Je ne voulais surtout pas faire tâche, c’était même la chose que je ne voulais absolument pas.

A ma table, j’étais assise entre une meuf qui a passé son temps à boire et un mec assez intéressant et plutôt mignon. J’ai assez vite choisi mon camp.

Et je médis mais c’était sympathique et émouvant. Je n’irais pas jusqu’à dire que j’ai kiffé ma race de fou au mariage mais je sais que c’était moins pire que ce que je pensais.

Petit plus : avec ma voisine bourrée et tout ce qui ne m’intéressait pas au mariage, mon imagination était en feu.

 

Je ne suis pas une meuf qui aime les mariage ou la foule. J’aime le calme et c’est vrai que je suis contente de m’être forcée à venir jusque là-bas, à assister à tout, à tout faire pour que ce soit parfait pour eux, même si je ne pense pas que ma présence – ou absence si je n’avais pas eu le courage d’y aller – fasse grand différence. Au final, je suis fière de moi d’avoir été assez courageuse pour aller jusque là bas. Même si je suis pas restée à la fête.

 

4 commentaires

  1. J’ai toujours aimé assister à des fêtes et des mariages, même si en ayant 28 ans je n’ai assisté qu’à 3 mariages.. mais passons 😀
    Par contre je t’admire, je n’aurais jamais jamais été seule donc bravo 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s