Jeux d’enfants

jean d''enfants

Image ICI

Réalisation : Yann Samuel

Casting : Marion Cotillard, Guillaume Canet…

Date de sortie : 17 septembre 2003

Bande annonce : ICI

Scénario (ICI)

Une vie entière pour se dire « je t’aime ». 80 ans pour démarrer une histoire d’amour. Et tout ça à cause d’un jeu. Ou peut-être grâce à un jeu.
Sophie et Julien ont défini les règles du jeu. Ils en sont, pour le restant de leurs vies, les arbitres et souvent les victimes. « Cap ou pas cap ? » « Cap ! Bien sûr ! «  Ils sont cap de tout : du meilleur comme du pire. Bafouer tous les tabous, défier tous les interdits, braver toutes les autorités, rire, se faire mal. Cap de tout !? sauf, peut-être de s’avouer qu’ils s’aiment.
Ce jeu commence avec un pari innocent : un pari afin d’oublier que Maman est gravement malade, afin d’oublier quand toute la classe te traite de sale polak. Et quelques paris plus tard, le jeu devient ce qu’il y a de
plus beau, de plus fort dans la vie des deux enfants.
Ils jouent, ils s’aiment ? Le jeu, l’amour ? L’amour, le jeu : finalement c’est tellement plus simple d’être ami.
Et ainsi la vie passe, le jeu reste, de plus en plus intense, comme la passion. Et chaque fois qu’ils se répondent « Cap ! », ils se disent « Je t’aime plus que ma propre vie ». « Plus que ma propre vie ? » « Cap ! »

Genre : Romance / Comédie / Drame / Humour

spoilers

Image ICI

Mon avis :

Un film que j’ai pas mal évité à sa sortie. Non content d’avoir réuni Marion Cotillard et Guillaume Canet avec une complicité évidente, il est simple tout en étant très compliqué. Un film très beau et voilà pourquoi : c’est une belle histoire, tout simplement.

Scénario : L’histoire d’un garçon et d’une fille à travers les âges de la vie, reliés par un jeu de cap ou pas cap, un génie, ce Yann Samuel. 7/10

 

Histoire : Un histoire simple qui, pourtant, sort du lot de toute celles qui lui ressemble. 8/10

 

Acteurs : Des acteurs bon, ne nous mentons pas et comme je le disais plus haut, une complicité évidente. 8/10

 

Originalité : Très. Pourtant… c’est tout ce qu’il y a de plus simple. Un coup de nez à « Et ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants ». 7/10

 

NOTE GLOBALE : 7.5/10

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s