Linguistique du sexe

logique-et-linguistique-au-bingo

Image ICI

La langue est quelque chose qui évolue. Depuis le vieux français jusqu’à l’époque actuelle, la façon de parler et d’écrire a changer. Depuis le début. Et je pense que, dès le moyen-âge, ils avaient leur propre argot, déjà.

Avant (avant tout, avant le sexe), je pensais qu’il n’y avait qu’une façon de parler de sexe et que l’expression consacrée, c’était « faire l’amour ». Parce que c’est la façon la plus … belle sans doute de dire les choses. Parce que c’est sans doute la façon la plus décente de le dire, surtout.

Au fur et a mesure du temps, je me suis rendue compte que plusieurs « synonymes » existent pour cette phrase. Pas vraiment des synonymes. Le champ lexical reste le même mais le niveau de langue diverge.

En ayant l’idée de cette article, j’ai fait une liste d’un certain nombre de ces « synonymes » et j’en ai appris encore des nouveaux.

Ceux que je connaissais : Tringler, troncher, baiser, sauter, coucher, niquer, tirer, prendre, défoncer, démonter, culbuter, fourrer.

Ceux que je ne connaissais pas : poutrer, limer, trousser, bourrer.

Bien évidemment, il y a des degrés de vulgarité. Je sais que, par exemple, dans ce que je connais, je n’accepte pas de me faire « troncher » ou « fourrer ». Je ne sais pas pourquoi mais je pense que ce sont encore des termes trop crus, même pour moi.

Je sais que j’ai des amies qui n’accepte pas ne serait-ce que tringler. Les connotations de certains de ces termes sont évidentes. Pour exemple : troncher a une connotation TRÈS négative. Alors que coucher, pour la plupart des gens, ça passe.

Au final, je pense que tout le monde a sa limite. Il y a deux ans, je n’acceptais pas de me faire « tringler ». Pourtant, aujourd’hui, ça ne me fait ni chaud ni froid. Et bien sûr, il y a la façon dont c’est présenté…

 

Certains « synonymes » que j’aurais oublié ?

Publicités

7 commentaires

  1. C’est dommage que tu ne sois pas allée plus loin dans la réflexion !

    La plupart des termes dont tu parles ont vraiment rapport à la passivité chez la femme et c’est aussi une raison de leur connotation négative, surtout pour les femmes qui ont une conscience féministe exacerbée (ou les hommes d’ailleurs).
    Alors évidemment cette vision du sexe seulement centrée sur « l’actif » de l’homme et le « passif » de la femme est quelque chose qui n’est pas à mettre au banc, chacun pratique ce qu’il veut comme il veut mais il y a un inconscient collectif qui en est touché. C’est vraiment dommage de soutenir cette vision fonctionnelle de la femme : un vagin masturbatoire, en ne rejetant pas les mots pour le coté rabaissant qu’ils ont.
    Tout bêtement « faire l’amour » implique deux personnes, « tringler » implique une personne et un vagin.
    En étant un peu provocateur ce n’est pas l’objectivisation de la femme qui me gêne le plus mais la de-personnalisation de l’acte lui-même, en acte purement et simplement mécanique qu’apporter les termes « tringler, fourrer, etc ». Mais c’est mon coté fleur-bleue « partage » qui dit ça.

    Aimé par 1 personne

    • je pense que je vois ce que tu veux dire et je le comprends – quand bien même je ne partage pas le meme avis ^^
      après chacun utilise les termes qu’il souhaite et qu’il peut utiliser au vu de son éducation, de son expérience et tout un tas d’autre choses …
      Mécanisation, je n’irai pas jusque là mais là encore c’est ton point de vue et je le respecte.
      Merci pour la note d’encouragement et pour ton avis 🙂

      Aimé par 1 personne

  2. Celui qui me dérange et que je n’apprécie vraiment pas et que je trouve de la vulgarité sans nom : niquer.
    Sinon troncher, poutrer et trousser je trouve ça moche et ça me refroidit direct. Sourire. Et sinon, non pas trouvé d’autre synonyme.

    Aimé par 1 personne

      • Le reste ne me dérange pas, je veux dire pas plus que ça. Et comme vous dites, dépend encore comme C’est poser. Mais niquer, je trouve une connotation malsaine derrière, dérangeante. Peut-être que l’eggrégore autour de « je vais t’niquer » est bien présent. On dit la même chose pour « je vais te baiser », dans le même sens, mais ça reste différent pour moi. Enfin, vous me suivez ? Sourire. Belle soirée

        Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s