lacher-prise-au-quotidien

Image ICI

Une part d’hypocrisie car je suis anxieuse de nature mais je vais vous donner quelques astuces qui marchent pour moi pour lâcher prise et me déstresser.

Je suis anxieuse. Je m’en suis vraiment rendue compte quand j’ai commencé dans mon travail actuel. J’ai commencé dans ma boite en intérim et je n’arrivais pas à me projeter et à la moindre erreur, je me disais « c’est fini » – j’en parle ICI.

C’est avec la thérapie (seulement 10 petites années…) et la psychologie que j’ai vraiment compris ma nature. Je me suis ainsi – et ce pendant très longtemps – concentrée sur mon côté très stressé que j’ai. Je pleurais quand je ne savais pas si j’avais fait ce qu’il fallait ou non. Quand je ne pouvais pas donner une réponse franche, je me stressais encore plus. Lorsque j’avais la voiture de mes parents, je vérifiais systématiquement que je n’avais pas oublié de fermer la voiture ou d’éteindre les phares – même en pleine journée. Et ce ne sont que des exemples… mais 1+1+1…

Cependant et au fur et à mesure des années, j’ai appris à lâcher prise de plus en plus. Ce n’est pas facile, de laisser tomber certaines choses qui nous tienne à cœur et qui, parfois, pourrissent notre journée, notre semaine. Depuis quelques temps, cependant, je note que je n’ai plus autant besoin de toutes mes astuces que j’ai mises au point au fil des années pour me soulager de ce qui peut me stresser ou être trop lourd à porter parfois.

1) Pleurer

pleurer.jpg

Image ICI

Pleurer, ça soulage, ça permet d’évacuer de façon saine et presque « naturelle ». Et je trouve que ça ne s’applique pas que sur des événements tristes. Pleurer pour évacuer le stress, la déception, la fatigue, l’angoisse, ça permet de – psychologiquement – faire quitter l’émotion non voulue pendant une petite période.

2) Écrire

écrire.jpg

Image ICI

Quand j’étais vraiment stressée à cause du travail, j’écrivais tout – mais vraiment TOUT – ce qui me faisait peur, ce qui me stressait, les questions que je me posais auxquelles je n’avais pas la réponse… j’écrivais tout et, avec le temps, ça permet d’avoir un recul plus rapide sur les choses.

3) Écrire une lettre… et la brûler

 

Images ICI et ICI

Non, je ne suis pas pyromane. J’ai commencé toute seule ce rituel quand mon ex m’a larguée. Il m’avait bloquée, refusait de me voir .. enfin en l’espace de dix minutes m’avait complètement effacée de sa vie. Hum. J’ai écrit tout ce que j’aurais voulu lui dire – le bon comme le mauvais, tout – sur du papier, je suis allée au fond du jardin de mes parents et j’ai mis le feu à la lettre. Et c’est très libérateur. Presque comme si c’était à la peine à laquelle j’avais mis le feu et que je lui avais dit au revoir de façon permanente.

4) Avoir un antistress

antistress.jpg

Image ICI

Quand on est stressée, une balle antistress, c’est cool. Quand ça dure…

Publicités