Le Harry qui a changé ma vie

Le premier titre de cet article, c’était « Après Harry Québert… » mais ça ne donnait pas le ton et le sujet de cet article ne rendait pas hommage au sujet. Je l’ai donc changé en « Le Harry qui a changé ma vie » qui montre plus l’impact que cela a eu sur ma vie.

harry potter.jpg

Image ICI

Parce qu’Harry Potter, c’est la vie !

Pourtant, je n’ai pas été une fan de la première heure, oh non ! Je crois même que lorsque j’ai commencé le 1 pour la première fois, je ne suis pas allée jusqu’à la fin. Comme un bon nombre d’enfants, j’ai connu Harry Potter quand le premier film est sorti au cinéma – soit en 2001, alors que le premier roman est sorti en 1998 en France. Un petit temps de latence, vous le remarquerez.

Vous comprendrez bien qu’à 10 ans, j’ai préféré faire connaissance avec le petit sorcier au cinéma – moi qui, depuis, fait l’apologie de la lecture, j’en ai parfois un peu honte. Je me souviens que j’ai vu les trois premiers films avec ma Grand-Mère maternelle puis avec des potes pour le 4 et le 5, peut-être bien aussi le 6, je ne me souviens plus. Je me souviens qu’avec la sortie du septième film, j’ai eu envie de lire les livres. Je ne sais pas l’expliquer. Et comme dans tout, je n’ai pas eu de demie-mesure : j’ai commencé depuis le début.  En l’espace de deux-trois semaines, je les avais tous lus. Le septième, je l’ai lu en une journée – je n’ai fait que cela.

D’ordinaire, je n’aime pas lire les livres après avoir vu les films. mais je trouve qu’il y a des avantages et des inconvénients, comme pour tout. Du bonus dans les livres parce que l’on ne peut pas tout mettre dans un film. Mais Le principal problème ce que l’on ne forme pas son héros, il nous ai donné et lorsque l’on lit le livre, c’est cette image que l’on a dans la tête.

Pourquoi Harry Potter ?

Dans un premier temps, j’ai été attiré par ce monde magique et pourtant ressemblant tellement au monde réel – pouvant être si réel. Si proche de la réalité qu’en en viendrait à se demander si certains n’ont pas reçu leur lettre le jour de leur onzième anniversaire. Je crois que c’est l’œuvre qui m’a fait croire en la magie tout simplement. Et pour un(e) enfant, la magie c’est … c’est beau de croire en la magie. La magie, c’est comme une lueur d’espoir dans la vie de quelqu’un qui ne se sent pas bien. C’est l’espoir que mieux attend ailleurs et surtout, surtout, que TOUT EST POSSIBLE.

Avec le temps et mon intérêt grandissant pur l’écriture, je suis devenue certes admiratrice du monde avec ses règles et ses spécificités mais aussi et surtout de sa créatrice. Il faut quand même avoir la foi et a patience pour créer un monde comme J.K.Rowling l’a fait.

J’ai regardé récemment des interviews d’elle (merci YouTube) et aussi son discours à Harvard et force est de constater qu’elle sait manier les mots avec une aisance quasiment innée.

Dans Harry Potter, ce n’est pas vraiment l’histoire qui m’intéresse parce que pour moi il était évident depuis le début que la fin était prévisible : le bien triomphe du mal, c’est un livre pour enfant après tout. C’est la minutie et la précision avec laquelle J.K. Rowling  développé son histoire et son héros et le travail de Titan que cela représente.

 

Le final est grandiose : un chef d’œuvre. 

Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s