Ressasser encore et encore et encore et encore … [#humeur]

Image ICI et ICI

Hier soir, je suis allée me coucher assez tôt. Il n’était que 22h. Je me suis allongée en sachant que je n’allais pas m’endormir de suite. Je le savais. J’ai regardé des vidéos puis j’ai coupé mon téléphone et j’ai tout éteint – comme pour m’endormir.

Mais assez vite, j’ai compris que je ne dormirai pas. Je ne sais pas c’était un pré-sentiment. Et après, j’ai compris : j’ai commencé à penser au boulot, à un appel à la con que j’avais eu avec une cliente à laquelle je ne pouvais pas répondre, au fait que je ne savais pas comment lui répondre, au fait que je ne savais pas quoi lui dire et qu’elle m’avait dit que j’étais complètement incompétente, au fait que je n’ai rien dit à ma hiérarchie. Et comme j’ai commencé à penser à ça, je suis retombée encore et toujours dans le même système et la réflexion que je me suis faite : je vais me faire virer. Je ne sais pas pourquoi je reviens toujours à cela. Je suis en CDI, bordel de merde ! Mais je reviens toujours au même point : je ne suis pas encore assez confiante en mes capacités et mes compétences.

Pour en revenir à ma soirée – qui n’est toujours pas finie puisque je suis encore en train d’écrire ces lignes à une heure du matin – pour me sortir les idées de mon boulot, je suis allée ranger ma salle de bain. Ranger ma salle de bain un samedi soir, à 23h. J’ai une vie passionnante, je sais. J’ai donc rangé ma salle de bain mais cela n’a pas aidé à me changer les idées.

Je suis revenue vers ma terrasse – je ne suis pas sortie – et j’ai regardé dehors en réfléchissant. J’ai commencé à me calmer et j’ai même pensé, comme souvent quand j’ai une crise de panique, que c’était une belle opportunité de redémarrer à zéro et de me trouver professionnellement.

[tout mettre sur le papier aide tellement, je suis déjà beaucoup, beaucoup, beaucoup plus calme et relaxée]

Ensuite, j’étais trop excitée que j’ai commencé à faire une liste de toute les professions que je voulais exercer tout en sachant que je ne pouvais pas toutes les faire. Et maintenant, je suis trop excitée pour m’endormir.

 

Bref, c’est un cercle vicieux jusqu’à ce que je sois trop crevée 🙂

Je vais peut-être bien aller dormir 🙂 Bonne nuit ^^

Publicités

14 commentaires

  1. ça arrive à tout le monde de ne pas savoir quoi répondre tout comme ça arrive à tout le monde de penser qu’un employé est incompétent alors que c’est pas le cas on on le pense juste sous le coup de la colère !
    Nous sommes des êtres humains, nous sommes faillibles et ta hiérarchie comme les clients le savent très bien 😉

    Aimé par 1 personne

  2. Ruminer, c’est ma spécialité…tristement.

    Je suis capable de passer des jours entiers à ruminer. Le fait d’être hypersensible n’aide pas, me rendant la perméable à beaucoup de micro-agressions. Et, forcément, dans le monde du travail, le terrain y est très favorable.

    Début octobre, j’ai décidé de prendre le taureau par les cornes et de demander de l’aide à une sophrologue.
    Elle appelle, le fait de ruminer,  » le petit vélo qui tourne dans la tête » 😉 .

    J’ai bien aimé cette première séance et j’en ai une autre, ce mercredi ( vu que ce n’est remboursé ni par la sécurité sociale, ni par la mutuelle, je ne peux pas me permettre de m’offrir des séances de sophrologie toutes les semaines).
    Du reste, j’ai essayé de faire les exercices de respiration et de visualisation chaque jour et j’espère, à terme, gagner en lâcher prise, en légèreté et en sérénité.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s