Quand on sait ce que l’on veut …

… on est souvent prise pour une personne trop exigeante !

exigence .jpg

Image ICI

C’est ce dont je me suis rendue compte en parlant avec des gens. Quand je parle de mes envies ou de ce que je souhaite ou de ce que je pense, les gens ont toujours tendance à dire : « En même temps, qu’est-ce que t’es exigeante ! » Et depuis quelques temps, ça revient de plus en plus – ou alors, j’y fais plus attention ces derniers temps.

En réfléchissant à cet article, je ne savais pas comment aborder la chose. Puis j’ai commencé à l’écrire et quelque chose s’est passé en moi. Il n’avait pas du tout cette forme là, cette profondeur à la base, à la base dans ma tête. Dans ma tête, quand j’ai formé l’article, je voulais me défendre d’être exigeante. Parce que dans ma tête, je ne voulais pas paraître trop coincée ou quoi. Et cela juste dans le temps que j’ai passé à structurer mon article, je me suis rendue compte que je ne voulais pas me justifier.

Je veux re-ven-diquer mes exigences !

Je suis exigeante et alors ? Qu’est-ce que c’est le problème des gens, au juste ?

Je sais où je vais et où je ne vais pas – même si les surprises sont toujours possibles puisque chaque route est truffée de petits chemins partant sur les côtés. Je sais ce que je veux et ce que je ne veux pas – même si avec le temps, ça peut évoluer. Je sais que rien n’est figé mais je sais à l’instant T ce que je veux ou non.

Le problème c’est que quand on sait ce que l’on veut, en général, on passe pour une pète-couilles. Parce que les autres pensent que du coup, on ne veut pas flancher du projet que l’on a. Le truc, c’est que les exigences, c’est malléable, même juste d’une minute à l’autre. Savoir ce que l’on vaut ne signifie pas que l’on est fermée à autre chose que l’on avait pas envisagé. Comme je l’ai dit, la vie est une route de laquelle partent plusieurs petits chemin. Des suggestions peuvent permettre à quelqu’un de fonceur d’emprunter un des petits chemins. Et les petits chemins, c’est bien.

Je suis fonceuse et exigeante et je l’assume !

Publicités

6 commentaires

  1. Le problème des gens… bah c’est que pour beaucoup ils n’ont pas d’exigences, ce qui fait que leurs attentes sont soient au mieux superficielles sinon médiocres voire pire inexistantes. Pour le coup si tu essaies de hausser le niveau là il est peu élevé tu risques fort de te frotter aux critiques de personnes qui vont te ramener à leur niveau.
    Si tu as des exigences fortes, tu peux les assumer et les affirmer par en agissant comme tu le fais (plus ou moins dans l’ombre je dirais), il n’est pas nécessaire (ni recommandé) de le chanter sur tous les toits, car cela suscitera de la jalousie si tu réussis là où d’autres échouent 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Comme toi, on me dit que je suis trop éxigeante : que ce soit pour un travail, pour un copain, pour la vie que je veux mener etc. Et bien, comme toi, je pense que c’est une bonne chose d’être exigeant(e). Ce n’est pas un mal d’avoir de l’ambition : surtout si cette ambition c’est d’être heureux/se et de se sentir épanouie.
    Le truc, c’est que les gens vont dire que quand on sait ce que l’on veut on est exigeant(e) – ce qui n’est pas faux – sauf que quand on leur présente les choses en leur montrant que l’on ne va pas prendre n’importe quoi à la place de ce que l’on veut, ils nous donnent raison. Récement, on m’a dit « tu devrais avoir un copain, mais tu es trop exigeante de vouloir un homme comme si ou comme ça  » (plutôt pas avec certains défauts mais bon) quand j’ai répondu « ok donc je prends le premier qui vient et on s’en moque de ses qualités ou de ses défauts ou s’il me plaît – peut être même qu’il me tapera dessus mais bon c’est rien je serais en couple », Du coup, mes exigeances sont devenues légitimes. Comme quoi tout est une question de perception. Seulement la majorité des gens ne sont pas exigeantes et se contentes de peu pour ensuite se plaindre de ne pas être heureux.

    Aimé par 1 personne

      • Non, tu n’es pas la seule à être exigeante. Je pense que c’est une bonne chose de l’être. Sinon autant prendre le premier mec venu, le premier job venu, le premier appart… et être malheureuse. Pour moi, l’exigeance c’est juste l’envie de trouver le bonheur et une vie qui nous correspond. Parfois, on a l’impression qu’être exigeant c’est être égoïste, mais je crois que c’est plus de la logique.

        Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s