Noël et moi

noel général

Image ICI

Chacun à son interprétation de chaque fête. Pour moi Noël, c’est beaucoup de souvenirs.

Noël, c’est les cadeaux.

Mon premier souvenir de Noël, ce n’est pas l’ouverture de mes cadeaux, quand j’avais 2 ans, ou bien la première fois où j’ai mangé du caviar, non, non. Moi, mon premier souvenir de Noël, c’est mes frères qui, quand j’avais cinq ou six ans, qui me montraient que c’étaient en fait nos parents et grand-parents qui mettaient les cadeaux en dessous du sapin. Oui, mon premier souvenir de Noël, c’est le Noël où j’ai appris que le Papa Noël n’existait pas. En plus, cette année là, c’était chez mes Grands-Parents qui ont une mezzanine – facile pour voir que Papa Noël ne passe pas…

Ensuite, ça a pendant longtemps été synonyme de « je prends ce que je veux » voire même « je vais faire les courses de Noël avec ma mère ». Sans doute jusqu’à mes onze ou mes 12 ans.

A partir de là, plus de cadeaux. Des sous. Des chèques que ma mère me donnait en argent de poche ou bien directement du liquide, en fonction des membres de la famille. Et c’était bien plus simple comme cela. Parce qu’au moins j’avais toujours ce que je voulais. Que ce soit des bonbons à m’en péter le bide ou une console de jeux, je choisissais – et choisis encore aujourd’hui – ce que je fais de l’argent que l’on peut me donner à Noël. Bien évidemment, maintenant les sommes ont changées – puisque je gagne ma vie – mais je suis la seule à continuer à avoir une enveloppe à Noël « parce que je gagne pas beaucoup, quand-même ».

noel cadeau

Image ICI

Noël, c’est la famille.

Noël, chez nous, c’est pas les cadeaux. Il a encore une fois été conclu sans trop de discussions que personne n’offrirai rien à personne cette année. Il y aura peut-être le cadeau pour la forme (ex : un paquet de Bounty pour mon Papa) mais je ne sais même pas si on va vraiment le faire. Il y a quelques années, j’avais pris pour lubie d’offrir un tee-shirt à chaque Noël à un des mes frères mais bon, ça n’a pas tenu – et je ne me demande même pas (plus) pourquoi. Je sais que chez moi, on n’a pas la culture du cadeau. Non.

repas noel

Image ICI

Noël, c’est la bouffe. Nan, pardon, Noël, c’est la BOUFFE.

On a la culture de la bouffe, par contre. Et tous les ans, à Noël, dans ma famille, on trouve la même chose. Non, non, pas la Dinde, ni la pintade, ni tout cela. C’est un Noël tradi, mais tradi de chez nous. En apéritifs, il y a toujours des toasts – et les 15 paquets que tu vas manger pendant tous le mois de janvier parce que ma mère en achète toujours beaucoup trop – avec le foie gras et le vin blanc moelleux qui va avec. Entrée classique ; escargots. Ensuite, on mange des blinis. Oui, oui des blinis. Avec du tarama, du saumon, des trucs qui font un peu Noël. Et puis, soit ma mère a fait une salade de fruits, soit son fameux gâteau au café. Jamais je n’ai mangé de bûches en cette période. L’année dernière j’avais eu le courage de faire des oreillettes ou bugnes cela dépend. Cette année, je sais pas encore. En fait, on m’a forcée et j’en ai fait, parce que je suis gentille – restons sur cette version, si vous le voulez bien.

 

Chacun ses traditions. Certains en ont, des très strictes, d’autres moins. Dans tous les cas, personne ne m’enlèvera jamais de la tête que Noël est une fête familiale qui n’a pas de conception en dehors de la famille et de passer du temps ensemble.

 

Et bien sûr, le fameux Trivial Pursuit du jour de Noël !

Publicités

Un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s