Besoin de solitude : week-end à La Rochelle

Images personnelles

Je vous en parlais dans cet article, je suis partie en week-end prolongé à La Rochelle mi/fin décembre. J’avais grandement besoin d’une déconnexion de ma vie, de prendre du recul et de ne plus voir personne pendant un temps. J’avais vraiment besoin de voir autre chose, de ne pas me sentir obligée de faire des choses, de faire ce que je veux quand je veux. Dormir jusqu’à midi ou de rentrer à 18h et rien faire pendant deux heures, je suis la seule pilote de mon week-end.

J’ai décidé, pendant ce week-end, de ne pas faire de déconnexion d’internet. J’avais cependant demandé à tous mes proches de ne pas me contacter sauf urgence. J’avais aussi décidé de préparer le terrain et j’avais dit à mes plans culs que je n’étais pas disponible pendant toute la semaine. J’ai tout de même reçu un message d’un de mes plans culs alors que je venais d’arriver à l’hôtel – j’ai répondu que ce n’était pas grave mais que je n’étais pas disponible et donc qu’il ne fallait pas me contacter. Mais pas de déconnexion internet. Pas cette fois. Je n’avais pas envie. J’avais envie de continuer à regarder mes petites vidéos le soir en me couchant, j’avais envie de faire comme je fais maintenant, de préparer des articles. Ces vacances étaient faites pour faire tout ce dont j’avais envie de faire et je savais qu’Internet fait aussi partie de ma vie. Donc pas de déconnexion. D’autres vacances, peut-être.

19 décembre

Réveil compliqué à 7h du matin. J’ai eu de mal à me motiver pour me lever, revérifier mes affaires et finir de tout préparer. A 7h30 tapante, ma meilleure amie arrive – elle avait insisté pour m’emmener – et nous sommes arrivées à la gare un peu avant 8h. Petit déjeuner chez Paul que je n’ai même pas eu le droit de lui offrir en compensation de son déplacement (ça ne marche pas comme ça, je devrais le savoir). Arrivée dans le train un petit peu avant qu’il ne parte – contrairement à mon habitude. J’attends les deux premiers arrêt puis je me mets sur un endroit pour deux seule, abandonnant ma voisine de place et préférant la solitude, comme c’était le but du séjour. J’ai écrit un peu dans le train mais j’étais encore trop stressée pour être vraiment productive. Une fois arrivée à La Rochelle Ville – Bienvenue en gare de La Rochelle Ville, La Rochelle Ville, deux minutes d’arrêt – il pleuvait. Oh joie. Je marche sous le pluie jusqu’à l’hôtel puis j’ai eu de la chance, ma chambre était prête. Je me pose, puis je m’allonge en me disant « je vais juste m’allonger pendant une minute ou dix ». Résultat des courses, je me suis réveillée trois heures plus tard, soit à 15h. Je pétais le feu pour aller visiter la ville. Pour tous les Rochelais et Rochelaises qui passent par là : vous avez une ville magnifique. J’ai adoré déambuler dans les rues – rue du Palais RPZ – j’ai mangé un club sandwich de OUFISSIME et j’ai même pas eu mal aux pieds. J’ai pris des jolies choses au marché, j’ai fait des courses, j’ai acheté des cartes postales que je posterai demain, si je passe devant une boite aux lettres. Je suis rentrée vers 18h et je me suis allongée, en regardant la télé pendant une ou deux heures et puis j’ai pris mon PC et j’ai commencé à écrire mon article. Je verrai ce que je fais demain. Je pensais à l’aquarium et me balader sur la plage. Mais en verra en fonction du temps et de ma motivation.

20 décembre

Je prend mon ordinateur, il est presque 11h du matin. Je n’ai pas bien dormi et je me suis réveillée vers 9h, j’ai traîné dans mon lit pendant presque deux heures. Je n’avais vraiment pas envie de faire quoi que ce soit et j’ai pensé à l’éventualité de rester allongée toute la journée. Puis je me suis rappelé ce que je voulais faire aujourd’hui. Je pense que je vais attendre midi pour commencer à bouger vers l’aquarium, toujours s’il fait beau et vers le nouveau port dans l’après-midi. Si je ne fais pas tout ou si je rentre avant d’avoir tout fait, cela ne regarde que moi. Je vais donc écrire un peu, sans doute pas pour le blog. Je n’ai pas envie là, mise à part mettre cet article à jour. J’ai juste une autre mise à jour à faire aussi, que je vais faire puis je vais me remettre à mon roman. Je reprends mon ordinateur alors qu’il est plus de vingt heures. Je suis partie de l’appartement vers 12h30, direction l’aquarium. Je me suis vraiment dit que je le regretterais si je n’y allais pas. Et effectivement, si je n’avais pas pris la peine d’y aller, j’aurai regretté. Il est fou cet aquarium – petit tour en image en haut. Puis ensuite, j’ai marché le long de la mer, je voulais aller à la fameuse plage des Minimes, bien loin de l’hôtel – 45 minutes à pied. Je me suis trompée dans le chemin donc j’ai fini par mettre une heure pour arriver jusqu’à la plage. J’y suis restée une petite dizaine de minutes puis je me suis fait plaisir, j’ai appelé un taxi pour rentrer. J’avais mal aux pieds et je savais que j’avais une heure à pied pour rentrer. J’aurais pu me forcer mais je savais que je pouvais me payer un taxi et le but de mes vacances est de me faire plaisir. Je suis revenue vers 16h à l’appartement, je me suis posée dans mon lit et j’ai regardé des vidéos puis la télé pendant trois – quatre heures. J’étais heureuse de ne rien faire. Heureuse de voir que j’étais heureuse aussi. Heureuse de voir que c’est ce qu’il me fallait. Je n’ai pas réfléchi à ce que je ferais demain, pour l’instant, je pense que je ne vais rien faire ou je vais bosser mais seulement si j’en ai envie. J’ai vraiment besoin de me reposer. Si j’ai envie de bouger, je bougerai. En attendant, ce soir, je vais « chiller ».

21 décembre

J’ai ouvert les yeux et je me suis directement dit : il est tard. Je ne sais pas dire comment, mais je l’ai senti. Je regarde mon téléphone : 10h45. Je traîne dans mon lit en jouant sur mon téléphone et en regardant des vidéos. J’ai aussi lu des articles parce que je voulais épurer la boite mail de mon blog. J’ai enfin décidé de me lever vers 13h30. Comme prévu, je ne vais rien faire de fou aujourd’hui. Je vais rester tranquille dans mon petit appartement et bosser si je le veux ou alors, je vais rester dans mon lit et regarder la télé. Mais qu’est-ce que ça fait du bien de ne rien faire. Le reste de ma journée a été de ne rien faire, de regarder la télé, j’ai un peu bossé mais je me suis clairement pas foulée, parce que je n’avais pas envie de me fouler. Je me suis laissée prendre par un Columbo, c’est dire ! Mais j’ai adoré cette journée Off. De façon étonnante ou pas, c’est la journée qu’il me fallait pour me reposer à mort et me sentir vraiment requinquée. Il est actuellement un peu plus de 21h et je pète le feu, enfin, je me sens prête à rester réveillée pendant encore deux ou trois heures. Allez, je vais m’occuper.

22 décembre

Réveil à 9h, je traîne un peu dans mon lit puis j’ai bossé un peu sur mon bouquin et puis sur le blog. J’ai été dérangée parce qu’il y avait eu un micmac dans ma réservation mais peu importe. Je reste encore un peu puis mon train de retour est à 14h donc je pars de l’hôtel vers 13h ou 13h30.

 

De retour chez moi, j’ai vraiment aimé cette petite déconnexion pendant quelques jours, ça m’a fait du bien et ça m’a fait des vacances, même si ça n’en était pas vraiment.

Publicités

4 commentaires

  1. Eh oui je confirme la Rochelle c est tres sympa, j ai fait mes études là bas et ma famille vit dans le.coin. mais l été il y a trop de monde c est invivable 😉 quand tu vois la taille de la plage et le monde qui s entasse ça fait un peu moins rêver 😉 en tout cas j espère que ce petit séjour t as ressourcée

    Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s