Le pouvoir de la pensée positive

pensée-positive-livre

Image ICI

En faisant du coaching, un des premiers trucs que ma coach m’a conseillée de faire (voir obligée parce que le coaching, c’est fait pour avancer, hein) pour modifier les chemins de mon cerveau. Pourquoi ? Parce que j’avais beaucoup de pensées négatives qui me polluaient ma vie – et je sais qu’elles continuent à me pourrir de temps en temps mais de moins en moins – et au début, c’était très dur de ne pas les laisser se polluer par le mal que l’on peut penser de soir. Au début, quand ma coach m’a demandé de lui dire spontanément trois choses positives qui étaient arrivé ce jour-là, le blanc. J’ai fini par dire quelque chose en nuançant, en disant que c’était pas vraiment un accomplissement ou un truc dans ce genre.

Ex : J’ai pris les escaliers pour rentrer chez moi, mais l’ascenseur marchait pas, donc en fait j’étais obligée.

NON !

Au début, j’étais obligée de trouver chaque jour entre 1 et 3 choses vraiment positives à dire sur ma journée. Et au début, c’était plutôt 1 (genre un truc basique du genre : « aujourd’hui, j’ai réussi à me motiver pour me faire mes ongles »). C’est vrai que ça parait rien comme ça, mais à force de tous les jours me dire une chose positive dans ma journée, une chose dont j’étais fière, je suis passée à deux et puis à trois.

Pour me forcer à le faire, à la base je les écrivais – la meuf qui écrit absolument tout, je sais, je sais – puis je suis passée à … juste y penser. Je me pose dans mon lit – l’amour de ma vie – et je réfléchis. Des fois, je trouve une chose, des fois, je trouve plus, je ne sais pas de quoi ça dépend.

 

Et depuis que je le fais – même dans mes périodes noires – j’ai toujours eu une petite lueur au fond du tunnel, si j’ose dire, une pensée positive par journée. Je tenais à me trouver une raison, une bonne raison de continuer. Que ce soit « au moins, tu as tenu la journée » ou « j’ai travaillé sur mon bouquin, c’est bien » ou « j’ai rangé mon appartement et j’ai passé le balais », trouver quelque chose, quelque chose à quoi se raccroche peut-être aussi dans certains moments vraiment noirs.

Et je vous conseille de le faire, juste pour voir les petites avancées qui en deviennent des grandes !

Publicités

4 commentaires

  1. Ça ressemble à des petits gadgets de développement personnel, mais ceux qui en ont eu besoin et l’on pratiqué en dégagent les bénéfices… Comme je dis tjrs : « on a plus à y gagner qu’à y perdre en essayant »👍🏾

    Aimé par 1 personne

  2. Je n’étais pas et je ne suis toujours pas en réalité une fervente croyante des pensées positives, mais je me dit que ça ne peut pas faire de mal. Et au moins en visualiser une chaque jour, c’est plus bénéfique que de regarder les Infos 😊

    Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s