Ma première fois

premiere fois

Image ICI

J’ai longtemps hésité avant d’écrire cet article et même alors que je commence à écrire ces lignes, je ne sais pas encore si je vais les publier. Si vous les lisez, c’est que je l’ai fait.

Je sais que c’était un sujet que je voulais aborder mais je ne savais pas vraiment comment. Puis, un jour, je me suis dit que je ne suis personne pour vous dire comment votre première fois doit se passer. Je ne suis pas médecin, je ne suis pas psychologue, je suis juste une fille sans histoire, une fille comme une autre. Et c’est ce que disent toutes les personnes sur le net qui parlent de leur première fois, que ce soit en vidéo, sur des blogs, dans des articles de presse… Et plein de fois, je me suis dit que c’était cool de voir que la première fois, pour personne, c’était pas super chouette. Alors voilà, je me lance.

*****

Il se dit beaucoup de choses sur la première fois. Et quand je ne l’avais pas encore eue, je les croyais. Je croyais que ce serait parfait. Je croyais que ce serait génial. Je croyais que… je croyais que … je croyais tout ce que l’on m’avait toujours dit sur la première fois. Parce que je n’avais pas l’expérience pour savoir autre chose.

Je ne vais pas tout exposer. Je n’ai pas envie de parler des circonstances, je pense qu’elles ne sont pas importantes. Que ce soit avec celui avec lequel j’étais où un autre, je ne pense pas que cela aie fait une grande différence.

Avec le recul, je sais que je l’ai « fait » pour les mauvaises raisons. Quand je réfléchis à pourquoi j’ai sauté le pas, je sais que je n’aurais jamais dû le faire à ce moment là et pour ces raisons là.

  • Je n’étais pas prête : je n’en avais pas envie, pas vraiment.
  • Je ne l’ai pas fait avec la personne qu’il fallait : je ne connaissais pas vraiment l’homme qui m’a pris ma virginité et j’aurais aimé que ce soit quelqu’un d’autre, quelqu’un que je connaisse plus, quelqu’un en qui j’avais confiance…
  • Je n’étais pas amoureuse : et ça va avec le point précédent. Fleur bleue comme je suis , j’aurais voulu être amoureuse quand cela s’est passé.
  • J’avais peur : j’avais cette petite voix dans ma tête qui me disais que si je ne le faisais pas de suite, je n’aurais jamais plus l’occasion de le faire. Je sais, c’est stupide mais c’était la raison principale qui m’a poussé à le faire.

Je sais que personne ne m’a forcée et que j’ai agi selon mes propres choix. Je ne regrette pas complètement, parce que je ne veux pas regretter. Ce n’est pas ce dont je veux me rappeler de ma première fois. J’ai accepté ma première fois depuis le temps. Je me suis juste rendue compte que je ne l’avais pas fait pour les bonnes raisons.

La pression sociale est telle lors de la première fois que je me suis mis moi-même des bâtons dans les roues. Et je m’en veux juste pour cela.

Mais je le referais pareil si j’avais à le refaire. Je pense que cela m’a forgée dans la personne que je suis aujourd’hui. J’aime bien le penser, en tout cas.

2 commentaires

  1. Je n’avais pas les mêmes croyances. Ou alors on ne m’avait pas dit la même chose. Du coup J’ai attendu – je n’ai senti aucune pression – pour le coup à l’époque je savais dire non.
    La première fois on en avait beaucoup parlé et on était tous les deux amoureux. Est-ce que ça a été magique – parfait? Non. Mais est-ce que toute première fois l’est?
    J’en garde un tendre souvenir.
    Chaque expérience fait de nous ce que nous sommes alors ne regrettons rien en effet.
    Ce qui est dommage c’est cette pression sociale qui nous fait parfois faire des choix qui ne nous correspondent pas.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s