Blog : la génèse

P1030257

La question est apparue en moi vers avril. Je ne savais pas trop quoi en faire. Une question simple, presque bête, mais qui est restée incrémentée pendant plusieurs semaines.

Pourquoi tu blogues ?

Pendant quasiment tout le mois d’avril, je n’ai écrit aucun article pour m’avancer. Je sais le retrouver. J’en ai écrit quelques uns qui me tenaient à cœur mais j’étais trop occupée avec mes autres projets pour m’occuper vraiment du blog. Alors oui, des articles étaient publiés, des articles qui me correspondaient toujours et je gérais toujours le blog en arrière plan – vérification des article de la semaine, seulement. Je relisais mes articles que j’avais programmé deux mois voire plus auparavant, je les trouvais toujours aussi bien, aussi représentatifs. Mais je n’avais pas plus envie que cela d’alimenter le blog. Je créais, mais pas pour le blog. Comme je l’expliquais dans cet article (suite à l’ajout du lien, je me rends compte que ça ne devait pas être depuis avril mais sans doute depuis mars), j’avais vraiment l’impression de ne plus m’en occuper. J’ai vraiment eu peur de ne plus avoir envie, alors que je savais que voulais continuer – et je veux toujours continuer.

 

J’ai toujours aimé écrire. Je n’ai jamais su dessiner. Mais j’ai toujours aimé jouer avec les mots. Je sais que j’ai écrit ma première « histoire » quand j’avais 8 ou 9 ans (un cadeau d’anniversaire pour ma mère) : une histoire sans queue ni tête, sans fil rouge, sans plan (en même temps, j’étais pas assez grande pour faire tout cela) d’une petite fille qui voulait un chat. C’est tout ce dont je me souviens. Avec le temps, j’ai commencé à écrire des journaux intimes (que j’ai jetés lors d’un grand nettoyage une fois mon bac obtenu, grand mal m’en fait maintenant) puis, en quatrième, j’ai commencé ce que j’appellerai mon premier « roman » – que j’ai encore – qui s’appelait « Le hasard fait mal les choses » – j’avais déjà énormément d’humour apparemment… Je crois que c’était dans ma phase proverbes. Bref. J’ai toujours aimé écrire. Je me suis mise aux romans et à la fiction assez tôt finalement, sans doute pour cacher mon mal-être et pour m’inventer des histoires dans lesquels j’étais l’héroïne, aux antipodes de ce que j’étais alors.

Assez vite quand j’ai découvert tout ce que l’on pouvait faire sur internet et parce que c’était à la mode, j’ai eu un blog, un skyblog. J’en ai eu pas mal. Je n’ai jamais réussi à trouver quelque chose sur lequel je puise écrire de façon intarissable. J’avais fait un blog pour une de mes histoires. J’avais fait un blog de fiction Sims. J’avais un blog de petits dessins (avec mon talent…) qui avait été blogstar (9 ans après, je suis encore fière de ce petit honneur). Mais rien n’était resté et je pense que je cherchais un format qui me correspondait vraiment. Je pense que j’essayais de faire un peu comme tout le monde, sans prendre le temps de me trouver moi-même.

Je me souviens d’un blog sur skyblog que je trouvais génial. Parmi tous ceux que j’ai lu, je sais que celui-là est resté dans ma mémoire : je-jure-avec-le-mur. De mémoire, c’était une étudiante en SVT qui était partie en Angleterre et qui racontait sa vie avec aussi des petites chronique de la vie étudiante avec les partiels.. Je me souviens m’être dit que si un jour je faisais un blog, j’aimerais bien le faire comme cela. Sauf qu’à l’époque, je devais avoir 18 ans, une vie loin d’être folle (non pas qu’elle le soit spécialement maintenant mais un peu plus qu’à mes 18 ans, croyez moi…) mais aussi et surtout pas trop de choses à dire. Je ne savais pas sur quoi écrire. Et je lisais cette fille qui était pétillante et qui me faisais rire, je trouvais cela fascinant.

 

J’ai souvent voulu lancer un blog. En 2017, j’ai voulu franchir le pas mais j’ai préféré commencer à accumuler des articles. Je ne savais pas si je pouvais tenir sur la longueur. Puis j’ai une banque d’article. Et je me suis lancée. Et j’adore ça.

 

J’adore ce que je publie. Si je n’aime pas, je ne publie pas. Si j’aime je publie. Je test, je découvre les fonctionnalités mais aussi ce sur quoi j’aime écrire.

Le blog, c’est la continuité de tout ce que j’entreprends depuis longtemps. C’est une façon d’écrire différents qui m’oblige à faire un exercice supplémentaire mais que je l’aime cet exercice. Je n’aurais pas la prétention de me comparer avec la blogueuse de je-jure-avec-le-mur (que je n’ai pas retrouvé, le blog n’existe plus) mais je m’éclate en écrivant des article (quand j’en écris). Et je pense surtout que j’ai enfin trouvé mon format.

2 commentaires

  1. L’essentiel c’est de se faire plaisir!
    Comme tu l’as lu je blogue depuis près de 10 ans maintenant et même si j’ai eu des petites baisses de régime, je m’amuse toujours autant. Écrire et partager est un régal de chaque instant.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s