Est-ce faux de se brider ?

se brider

Image ICI

Je sais, je vous bassine avec le travail mais c’est ma vie, pendant 36h30 par semaine, c’est ma vie. J’ai parlé de comment apprendre à vivre ensemble dans cet article. Je vous ai parlé des conflits ici et aussi .

Quand je suis arrivée dans l’entreprise, fatalement, j’étais nouvelle. Et sur le moment, je n’ai pas réalisé que j’étais nouvelle, trop occupée par la formation, trop occupé par le stress, trop occupé par tout. Je sais que je ne suis pas « corporate », comme on dit. Je pense que c’est mon côté solitaire qui ressort, je n’ai jamais aimé les travaux de groupe. Mais force est de constater que faire partie d’une équipe dans le travail, c’est un peu comme un travail de groupe au collège ou au lycée.

Je n’ai donc jamais été très corporate. Et je n’ai pas fait attention au fait que ma chef n’a pas crié pendant longtemps, sauf hors du bureau pour nous faire nous sentir bien. Je n’ai pas fait attention au fait que notre formateur n’était pas lui-même lors de la formation parce qu’on lui avait dit de faire « comme si » pour paraître plus… corporate, encore une fois. Je n’ai pas fait attention au fait que toutes les personnes du bureau se sont bridées, pour nous accueillir du mieux que l’on peut. Et ça, je ne l’avais pas compris. Parce que je ne pouvais pas être consciente de ce que je ne voyais pas et que je n’avais jamais vu – merci Captain Obvious.

Et comment je m’en suis rendue compte alors ? Quand j’ai commencé à former. J’ai du me forcer à « cacher » ma vraie nature. Et je n’ai réalisé cela que récemment. Quand j’ai fait ma dernière formation – a l’heure où j’écris, c’était le mois de mai. Et j’avais demandé à mes collègues de faire des efforts et de ne pas trop faire certaines choses que l’on fait parfois entre nous. Quand je leur ai demandé cela, avant de commencer la formation, un de mes collègues m’a dit « RAF ». Je lui ai dit qu’il pourrait faire un effort, il a répété qu’il n’en avait rien à faire. Au final, il s’est tenu, mais il s’est bridé. Et je me suis rendue compte, pendant cette dernière formation, je me suis rendue compte que j’étais arriver à ce point que je me bridais. Je me suis forcée à me brider. Sauf que c’était pas facile, parce que la relation avec les techs est incrémentée et c’est pas facile de l’abandonner ou de la changer – je n’ai pas réussi d’ailleurs, pas complètement.

Et je n’ai pas aimé me brider de cette façon. parce que je n’avais pas l’impression d’être moi-même. Et je sais que je n’étais pas moi-même. Je l’ai senti, les techs l’ont senti, mes collègues l’ont senti. Et je me sentait fausse comme pas possible. Pour répondre à la question du titre : se brider, c’est devenir faux et j’essaye de ne pas le faire. Pas trop. Parce que je veux rester moi au travail. Mes qualités, mes défauts… tout ce qui fait que je suis qui je suis. Que les autres l’aiment ou non.

 

Mais pendant une formation, il faut le faire. Et je trouve ça… dommage.

3 commentaires

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s