« Je suis nulle en Anglais »

steve-harvey-qSNIQ_8s0As-unsplash

Image : Unsplasg / Steve Harvey

L’autre jour, dans le tram, j’ai entendu cette phrase : « je suis trop nulle en anglais ». J’ai eu tellement envie de dire à la personne qui disait cela : « vous avez tort, vous n’êtes pas nulle en anglais ». Mais je n’ai rien fait. Et vraiment, ça m’a pris la tête parce qu’elle était vraiment en train de se tirer une balle dans le pied, en disant « je suis trop nulle en anglais, il faut vraiment que je fasse une formation, tu me verrais, je sais à peine dire comment je m’appelle.. ». Et j’étais vraiment mal, parce que je ne pense pas que qui que ce soit soit NUL en anglais. C’est faux.

Je précise de suite que je ne vais pas parler des personnes atteint de dys-quoi que ce soit, je pense qu’effectivement cela ralentit l’apprentissage d’une langue. Je ne suis pas professionnel de l’apprentissage, je connais un peu effectivement le sujet (faut pas déconner, j’ai fait les études pour, quand-même) mais je ne me suis jamais penchée plus que la sur la question. Du peu que j’ai vu, ça risque de poser problème.

Les gens ne font pas d’efforts. Oui, vous avez bien lu. Je le sais parce que j’en connais. Alors je ne suis pas la meilleure placée personnellement pour parler de ça parce que je suis consciente que j’ai eu des facilités à l’apprentissage. Mais il y a beaucoup de gens et beaucoup d’élèves – malheureusement de plus en plus – se disent d’emblée qu’il ne vont pas comprendre et que cela va être trop dur. La flemme – et ça, par contre, je suis bien placée pour le savoir – est le mal de la nouvelle génération. Et je pense que la femme qui parlait dans le tram faisait partie de ceux-là, bien qu’ayant sensiblement mon âge. Mais ce n’est pas parce que c’est « trop dur » qu’il faut baisser les bras. Quand j’ai voulu apprendre l’allemand – oui, je me lance des défis cons, parfois – je me suis un peu fait cette réflexion. A tort. Je sais que si j’en avais vraiment envie, je pourrais apprendre l’allemand. Mais j’en ai pas l’envie, pas pour l’instant.

Apprendre une langue seul, c’est possible; Dur, oui mais possible. Se renforcer dans une langue, seul, c’est possible aussi. Et demander de l’aide, c’est possible aussi.

 

Mais  PERSONNE n’est nul en anglais, en allemand, en espagnol, en italien, en russe…

3 commentaires

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s