Une journée avec moi [W-log #10]

écriture 2

Image ICI

Déroulé de la journée

Je me réveille étonnement facilement sur les coups de 5h45 – avec le réveil, tout de même. Je ne galère pas à me préparer, contrairement à ce que je me disais hier soir. Je prends le bus, le tram le bus. Arrivée au bureau : 7h20 pour 8h. N’importe quel autre jour, j’aurais été dans le bureau et j’aurais traité des trucs. Mais pas aujourd’hui. Non parce que je ne supporte pas ma collègue, qui m’a envoyé des mails du genre « de quoi je mêle, va te faire foutre ». Je bosse donc sur mon bouquin dans la salle de pause. Une bonne session de 25 minutes et me voilà partie pour affronter la bête – jeu de mot pour une fois assez heureux. Une fois dans le bureau, la meuf me dit pas bonjour. Grosse ambiance dès le début de la journée. Je me connecte, je m’agace toute seule de savoir qu’elle est encore là. Mais bon. Et à 8h, elle ne part pas. Non, elle reste. Je ne sais pas si ma collègue a vu que j’étais sur les dents, dans tous les cas, elle n’a rien dit. A 8h30, elle se barre, je lui souhaite une bonne journée, elle ne me répond pas, elle dit bonjour aux autres et elle prend bien le soin de m’éviter. Connasse.

Donc la journée commence, formation formation, formation. Mais j’ai bien d’autres choses en tête. Ce mail que je veux envoyer à ma chef pour parler de l’ambiance un peu nocive qu’il y a dans le bureau en ce moment. Mon roman, mon repas de ce soir avec un pote. Ma rencontre avec un mec, demain soir. Mon RDV à la banque. Tout mais pas la formation. Tout mais pas encore expliquer. J’en ai ma claque d’expliquer de montrer de dire. Encore deux jours…

Ma pause de midi se déroule entre la bouffe et l’écriture du mon bouquin. J’avance, je sais où je vais, je sais où je veux aller, je sais tout. Je remanie mon plan, encore. Et je sais que je vais devoir le passer en numérique, pour pouvoir le modifier plus facilement. Cela va me fendre le cœur parce que j’aimais que ce côté reste en papier mais je pense qu’à terme, je vais aller de plus en plus vers un « no paper ». J’y réfléchis encore.

Après-midi formation. Je fais une pause avec un collègue. Il a aussi des problèmes avec certains de nos collègues. Il a aussi un mail qu’il veut envoyer, si jamais. Je l’aime bien, ce collègue.

Programme de la soirée : je mange avec un pote, je sais pas encore quoi. Le temps me le dire. Je pars de chez moi d’ici 20 minutes environ. Je vais en profiter pour mettre à jour mon blog et puis ce soir, si j’écris, j’écrirai mon roman. Mais je pense que j’irai juste me coucher.

A voir. En tout cas, une journée un peu mouvementé psychologiquement. Et ça va me faire du bien de sortir ce soir, pour une fois.

 

Chanson du jour

 

Pas vraiment de chanson aujourd’hui. J’écoute pas trop de musique en ce moment, trop plongée dans mon écriture.

 

Prochain W-Log : vendredi 22 novembre

 

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s