Ma gestion de mon temps

jossuha-theophile-JHjKNOPC3lc-unsplash

Image : Photo by Jossuha Théophile on Unsplash

 

Le temps, nous en avons tous et toutes. J’en ai marre d’entendre des gens dire clairement : mais j’ai pas le temps. Je le dis aussi, quand je n’ai vraiment pas le temps. D’ailleurs souvent, je me reprends en disant : enfin, je l’ai mais je ne le prends pas. Comme toutes les personnes qui disent qu’elles n’ont pas le temps de faire un blog, par exemple.

Ma philosophie, c’est que quand on veut vraiment faire quelque chose, on trouve le temps. Vers mi 2019, j’ai voulu commencé à faire quelque chose de nouveau et je n’ai jamais « trouvé » le temps de le faire. En fait, j’ai mis plusieurs semaines pour me rendre compte que je n’avais pas de temps pour ce projet, parce que j »avais d’autres choses plus importantes à faire, des choses que je je priorisais par rapport à ce nouveau projet. Et je l’ai abandonné, du coup.

 

Première chose, il existe (comme pour TOUT de nos jours) des milliers voire des millions de vidéos sur Youtube, dans plein de langues, pour améliorer sa productive et « manager » son temps – notamment sur la chaîne Les astuces de Margaux dont je vous parlais dans cet article, je suis une grande fan, que voulez-vous. Et la plupart du temps, c’est assez vrai. Comme juste le fait de préparer ses repas à l’avance pour gagner du temps dans la semaine pour se consacrer à d’autres projets. Bon, je ne le fais pas, mais ce n’est pas une mauvaise idée, sur le fond.

 

Comment MOI, je fais, alors ? Et qu’est-ce que j’en pense ?

La question m’est venue quand j’ai entendue des collègues, des gens dans le bus, dans le tram dire toujours cette phrase qui sonne dans la bouche de beaucoup, beaucoup, beaucoup de monde : « J’aimerai bien mais… j’ai pas le temps » ou juste « j’ai pas le temps ». Jamais assez de temps, jamais assez d’heure dans une journée. Jamais assez de temps. Cette unité de mesure qui passe, inexorablement, qui ne peut pas se récupérer dès qu’elle est passée.

Je m’organise de façon à ne pas trop « perdre » de temps.

  • Pour le blog, je planifie énormément. J’essaye d’avoir au moins un, voire deux, voire trois mois d’avance, comme ça, si je suis dans une passe de non-inspiration, ce n’est pas grave – j’ai tout de même envie que mon blog continue de vivre. Je ne sais pas comment je ferai si je n’avais pas cette avance. Si je prends une journée pendant laquelle je vais écrire disons 5 articles, c’est une journée que je « perds » mais que je gagne dans ma gestion du temps, in fine.
  • Pour mes différents projets de bouquins, je note mes idées quand elles viennent, mes scènes quand elles viennent (ou juste l’idée général) et je gagne un temps fou. Mais écrire un bouquin, ça prend du temps aussi. Alors j’essaye de m’octroyer du temps le week-end pour écrire.
  • Il y a aussi le temps incompressible de mon travail. Je ne peux pas travailler moins, parce que j’ai des factures à payer. Je dois travailler 36.5h par semaine.

Les trois temps au dessus, ce sont les tâches qui sont le plus chronophages dans mon emploi du temps hebdomadaire.

Je trouve toujours le temps de voir ma famille, de regarder des séries, des films, de lire, parce que pour moi, le « secret », ce n’est pas tant d’être multitâche et de regarder une série en mangeant et en écrivant un article pour le blog, c’est de faire ce qui nous rend heureux. Si je suis en « retard » sur le blog mais que j’ai envie de lire, bah je choisirais sans doute de lire. Parce que je sais que je choisirais toujours une activité qui me rends heureuse plutôt que d’être productive. Je peux passer une heure à regarder des vidéos sur Youtube si je n’ai rien envie de faire d’autre. Oui, au bout d’un moment je vais sans doute me sentir coupable mais je devrais pas.

 

Je gère mon temps comme je le souhaite et à l’heure où tout est à la productivité poussée à l’extrême, cela me fait du bien d’être en marge de tout cela. Oui, je peux être productive si je le souhaite. Mais si je ne le souhaite pas, personne ne devrait me dire quoi faire de mon temps. Je le gère comme je le souhaite. Oui, j’essaye de faire au mieux pour continuer tout ce que je veux faire mais j’ai aussi eu des journées, voire des semaines de blanc total et je ne m’en veux pas. Parce que c’est mon temps et personne ne peux décider de ce que j’en fais sinon moi.

 

Bonne gestion à tous.

Un commentaire

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s