Je ne suis pas faite pour être en couple ?

joao-silas-7k9gVf6vdY4-unsplash

Photo by João Silas on Unsplash

 

J’en parlais dans cet article à la fin de l’année 2018, j’avais décidé de m’amuser et de ne plus me prendre la tête – phrases toute faite bonjour.

Et en fait, ce qui s’est passé au début de l’année 2019, c’est que je me suis rendu compte que je voulais être en couple. Je cherchais des hommes qui le voulaient aussi, pas des hommes qui ne cherchaient que des plans. Je ne m’en suis pas rendu compte sur le moment, mais en y réfléchissant après plusieurs rencontres nulles, je me suis posée la question. Je me suis dit que si ça ne marchait pas c’est que je mettais trop d’attentes. Mais pourquoi ? Sans doute parce que je voulais être en couple. Sauf que quand j’y réfléchissais, je ne voulais pas être en couple. Oui, je sais c’est paradoxal. Et comme toujours, cela revient à la société.

Je ne veux pas être en couple mais la société me dit que je dois être en couple. Comment je le sais ? Parce que c’est ce que la société m’a toujours dit, cette petite voix qui me dit « 28 ans, pas de mari, pas de maisons, pas de chiens, pas de chats, pas d’enfants, t’as raté ta vie ». Mais aussi parce que les hommes que j’ai rencontrés dans l’année 2019 ont la même idée qu’ils devraient être en couple et avec des enfants à ce moment de leurs vies.

En fait, ce n’est pas que je ne voulais pas être en couple. Pas à proprement parlé. Ce n’est pas que je ne voulais pas trouver quelqu’un mais c’est que je ne voulais pas chercher quelqu’un pour me mettre avec. Je m’explique : mes exigences avaient changés, tout simplement. Ce n’est pas que je ne voulais pas de plan, c’est que j’avais enfin compris que j’avais pas le pouvoir de prédire ce qu’allait devenir une relation avant qu’elle ne commence – il m’en a fallu du temps.

Alors j’ai commencé à parler à plusieurs mecs, sans trop définir ce que je voulais. Je savais ce que je ne voulais pas : des one shot, des plan d’un soir, des mecs qui se foutent de moi ou des mecs qui te proposent des deals de merde (dans la lignée de « tu me suces et je peux te mettre un doigt » – true story, malheureusement). Je ne voulais pas du ponctuel , en fait. Je ne dirais jamais que je ne veux pas de plan, parce que ce serait complètement hypocrite de ma part de dire ça alors que j’ai eu un plan pendant trois ans et qu’avant, j’avais déjà un an dans les pattes. Je ne dirais jamais que je suis contre, parce que ce n’est pas vrai. Je sais que ce n’est pas vrai.

Mais je ne peux pas non plus dire que je suis contre la vision qui dit que je suis contre le couple. Parce que ça fait tellement longtemps que je ne l’ai pas été – en couple – que je ne sais plus ce que c’est. Je ne sais pas vraiment, d’ailleurs.

 

 

11 commentaires

  1. Je pense que chacun à sa définition du couple. Pour moi il n’y a aucune obligation. Je dirais qu’il faut s’écouter. Il n’y a pas un chemin, un exemple à suivre. Ca rassure la société, le monde de penser ainsi. Parce qu’il y a un cadre, même illusoire parfois, mais un cadre quand même, une direction. Comme un chemin balisé. Et le monde préfère ça. Sauf quelques uns qui choisissent un route qui leur convient.

    Aimé par 1 personne

  2. Bah je suis d’accord mais le truc c’est la société touche malheureusement tout le monde, y compris les personnes avec lesquelles je parle et je me dis toujours « C’est toi qui pense ça ou c’est société qui te dit que tu doit faire ça » et les rares fois où je pose la question, on m’envoie chier.

    Bref, merci pour ton commentaire et j’espère faire partie de ceux qui prenne la route qui leur convient 🙂

    J’aime

  3. Holala!

    J’arrive ici suite à votre (ton?) passage sur un Billet de quelqu’un qui peut en parler du couple, enfin surtout de l’a-couple ou du non-couple… puisque je vis toujours seul au sortir d’une vie sociale des plus riches et des plus actives !!! Holala,
    Fondamentalement, c’est la Société qui pousse à la reproduction, même si l’acte est des plus agréables. Hormis les notions de « propriété privé » et/ou de Dieu (Au ciel ou à la banque-c’est le même) il n’y a aucune utilité au couple (même pas pour la reproduction-sic), encore moins à la vie de/en couple.

    Le meilleur est hors de ces diktats oui, sociaux, moraux, et je t’en foutrais!!!

    Le meilleur est dans cette construction et réalisation de Soi, cette découverte de l’Autre et de Soi dans l’Autre-Merveille des Merveilles! Aspirations, Désirs, Plaisirs, En-Vies, Réalisations, Actes, Projets, c’est bon ça, pour soi, à plusieurs, c’est encore mieux, et pourquoi donc à deux…

    J’aime tellement « pas de mari, pas de maisons, pas de chiens, pas de chats, pas d’enfants, » et la photo-jolie de ce billet…. Que c’est Beau, Bon, Fantastique et Merveilleux, d’Aimer, de Vivre… Pourquoi se complexifier le quotidien… Être Soi est un chantier qui commence au réveil, si en plus il y a quelqu’un d’autre!!! Autant que ce soit pour le Meilleur et pour le Beau, l’Unique, le différent…

    Mais tous les Jours, Argh! Pouah!

    Merci pour cette humeur libre et fraîche! Constructive…

    Aimé par 1 personne

  4. eh bien, j’ai bien rigolé en lisant ton commentaire, merci à toi de passer par ici (bien évidemment que tu peux me tutoyer, ces quoi ces préjugés, c’est parce que je suis vieille ?)
    Humeur libre et fraiche 🙂 je ris derrière mon écran 😉
    Merci vraiment à toi 🙂 et puis voilà, je sais pas trop quoi dire de plus (bah tais-toi alors ? ah ouais, j’y avais pas pensé) MERCI !

    Aimé par 1 personne

  5. Oui, voilà pas besoin de parler…, du coup la photo me fair revenir en mémoire certains moments sauvages et fou! Non pas de vie de couple, mais de Vie amoureuse, Ha ça Oui!

    Je ne sais pourquoi le vouvoiement, j’ai gardé cette habitude (de vieux beau!) de mes frasques épistolaires épicétou!

    Pour savoir ce que c’est que de passer une vie en couple, il faudrait envisager (Houlala!!!) de passer une vie en couple!!! Ha Ha Ha, autant détruire sa vie en forniquant comme des bêtes et lire des manuels de psychologie pour se reposer….

    Je préconise de choisir l’Amour et d’en faire un mode de vie…., cela permet de procéder à des tests grandeur nature en mode paragraphes 3 & 4…. A tester en période budgétaire personnelle difficile on mutualise, ça fait des économies. C’est certain, après s’être bien fait chier quelques mois/années on passe aux expérimentations suivantes…,

    C’est bizarre ce qui se passe lorsque l’on trouve des tribus coupé »es du monde./ Première action, on les élimine immédiatement de la surface de la terre, pas de traces, pas de témoignage sur leurs modes de vies qui leur ont permis de traverser les âges et les temps sans modèle social organisé autrement que par ceux dans lesquels on macère et on pourrit… Intéressons nous aux origines des civilisations pour connaitre leurs modes d’organisations sociales…? Ha oui, on le sait pertinemment c’était tout autre chose…, pas de patriarcat, pas de matriarcat… Merde, ça fait réfléchir, bon allez, hop! on met le couvercle là dessus (Cf: Les civilisations de la Méditerranée/ Fernand Braudel et Merlin Stone/Quand Dieu était Femme…. Il n’y a qu’à voir ce que font les chinois avec les peuples (rares sont les musulmans) Ouïgours des hauts plateaux,. Ils les éradiquent méthodiquement un à un tribu par tribu… et ils isolent les musulmans en les regroupant pour faire nombre et amuser les reporters avec des photos pour les présenter comme des terroristes. Ceux qui fréquent les tribus Ouïgours savent qu’il s’agit de tribus qui fonctionnent sans mode d’organisations établis et s’appuient sur l’héritage multiculturel ancien et c’est tout. Et c’est ce qui effraie les dirigeants des sociétés organisées.

    En 1200 une croisade contre les peuples de l’Occitanie a été organisée par l’Eglise suivie d’une « Inquisition au faux prétexte d’une religion. Ce qui est l’inverse en réalité. Le Comté de Toulouse accordait les mêmes droits aux Femmes qu’aux Hommes et tolérait toute croyance dès lors qu’elle n’entravait pas les libertés. De fait il n’y avait aucune religion, puisque cela entraînait des complexités idividuelles et collectives. Plus simple de vivre naturellement et librement ensemble. C’était bea…..

    Aimé par 1 personne

  6. Oui, voilà pas besoin de parler…, du coup la photo me fair revenir en mémoire certains moments sauvages et fou! Non pas de vie de couple, mais de Vie amoureuse, Ha ça Oui!

    Je ne sais pourquoi le vouvoiement, j’ai gardé cette habitude (de vieux beau!) de mes frasques épistolaires épicétou!

    Pour savoir ce que c’est que de passer une vie en couple, il faudrait envisager (Houlala!!!) de passer une vie en couple!!! Ha Ha Ha, autant détruire sa vie en forniquant comme des bêtes et lire des manuels de psychologie pour se reposer….

    Je préconise de choisir l’Amour et d’en faire un mode de vie…., cela permet de procéder à des tests grandeur nature en mode paragraphes 3 & 4…. A tester en période budgétaire personnelle difficile on mutualise, ça fait des économies. C’est certain, après s’être bien fait chier quelques mois/années on passe aux expérimentations suivantes…,

    C’est bizarre ce qui se passe lorsque l’on trouve des tribus coupé »es du monde./ Première action, on les élimine immédiatement de la surface de la terre, pas de traces, pas de témoignage sur leurs modes de vies qui leur ont permis de traverser les âges et les temps sans modèle social organisé autrement que par ceux dans lesquels on macère et on pourrit… Intéressons nous aux origines des civilisations pour connaitre leurs modes d’organisations sociales…? Ha oui, on le sait pertinemment c’était tout autre chose…, pas de patriarcat, pas de matriarcat… Merde, ça fait réfléchir, bon allez, hop! on met le couvercle là dessus (Cf: Les civilisations de la Méditerranée/ Fernand Braudel et Merlin Stone/Quand Dieu était Femme…. Il n’y a qu’à voir ce que font les chinois avec les peuples (rares sont les musulmans) Ouïgours des hauts plateaux,. Ils les éradiquent méthodiquement un à un tribu par tribu… et ils isolent les musulmans en les regroupant pour faire nombre et amuser les reporters avec des photos pour les présenter comme des terroristes. Ceux qui fréquent les tribus Ouïgours savent qu’il s’agit de tribus qui fonctionnent sans mode d’organisations établis et s’appuient sur l’héritage multiculturel ancien et c’est tout. Et c’est ce qui effraie les dirigeants des sociétés organisées.

    En 1200 une croisade contre les peuples de l’Occitanie a été organisée par l’Eglise suivie d’une « Inquisition au faux prétexte d’une religion. Ce qui est l’inverse en réalité. Le Comté de Toulouse accordait les mêmes droits aux Femmes qu’aux Hommes et tolérait toute croyance dès lors qu’elle n’entravait pas les libertés. De fait il n’y avait aucune religion, puisque cela entraînait des complexités individuelles et collectives. Plus simple de vivre naturellement et librement ensemble. C’était beaucoup trop que ne pouvait supporter l’Eglise et le Pape et le Vatican/Rome (héritiers de l’Empire militaire romain quand même), d’où une croisade et une Inquisition pour mutiler, supplicier, torturer, violer, piller, détruire, ravager…. et installer la Foi, la Loi, et Dieu,
    Ha Ha Ha! la démocratie, le capitalisme, Ha Ha Ha..…..

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s