Bah alors, t’as pas MSN ?

major-tom-agency-44m0VUlDmXA-unsplash

Image : Photo by Major Tom Agency on Unsplash

 

Si tu connais pas MSN, c’était que t’es né(e) avant … 2006/2007, quelque chose dans le genre. Bref, fut un temps, il y avait MSN. Maintenant, si je me souviens bien, ça a « fusionné » avec Skype.

 

Peu après mon arrivée dans mon travail, ma chef m’avait montré la messagerie instantanée de la boîte – qui est devenu Skype entre temps – par laquelle tout le monde pouvait discuter comme si on était dans le même bureau. Pratique, non ? Donc elle me dit ça environ six mois après que je suis arrivée et je me dis : trop chouette. Puis les mois s’enchaînent, je forme, je mets en place des trucs de mon côté et j’oublie un peu cette histoire, pas qu’un peu, en fait. J’oublie complètement l’histoire jusqu’à récemment.

Je dirais que ça a commencé au début de l’année. J’ai vu qu’une de mes collègues l’avait, puis un autre collègue, puis encore un autre. Puis je me suis rappelé de ce que m’avait dit ma chef, un an et demi plus tôt : « toi aussi, tu l’auras ». Bon, je me formalise pas, j’attends.

Un jour, elle m’envoie un mail que je ne vois pas passer et elle a été jusqu’à envoyé un message sur skype à ma collègue pour qu’elle me dise de regarder mes mails. On est bien, niveau communication. Apparemment, encore une urgence.

Bref, récemment, le truc s’est démocratisé dans le bureau sur le fait que certains aie accès à Skype et certains non. Comme si c’était normal, en fait. Donc certains ont le droit et d’autre non et c’est ok.

Sauf que quand je vois que j’ai une collègue et un collègue qui discutent sans se parler mais uniquement par Skype, avec des smileys et tout, je ne peux pas m’empêcher d’être un peu… bah un peu jalouse. Et comme c’est ancré en moi, des fois, j’ai peur que l’on parle de/sur moi. Je sais que je ne suis pas le centre du monde mais je sais que j’ai des collègues qui sont très perspicaces. A mon petit niveau et avec mon ressenti, le fait d’avoir des différences entre les personnes, cela me procure un sentiment d’exclusion de fou. Et je ne m’étais pas sentie comme cela depuis le collège. Et ça a commencé à me bouffer, comme ça me bouffait quand j’étais au collège.

 

Et puis, un truc génial s’est produit. Non, je n’ai pas eu Skype. Mais j’ai eu une idée de bouquin et ça, ça me rend juste heureuse. Alors, jeu de mon cerveau pour que la situation soit acceptable ou vraie bonne idée ? Je ne sais pas. Mais dans les deux cas, je prends mieux la chose depuis que j’ai pensé à cette idée. Et clairement, je préfère qu’on me laisse tranquille à ne PAS m’envoyer des trucs toutes les trois secondes et que je puisse faire mon travail tranquillement.

 

4 commentaires

  1. Hello!
    Pas fácil les relations au travail, je te rassure c’est un peu partout pareil.
    Bravo pour cette idée de bouquin, le principal c’est de trouver quelques chose qui nous porte, nous motive, pas de s’envoyer des smileys a tout vas toute la journée…

    Aimé par 1 personne

  2. MSN Messenger, c’était génial pour faire l’amour hors du bureau,

    On doit trouver ça au Paradis chuis sûr ou peut-être chez le Diable en Enfer….

    Les humains ont du en être privés, vu qu’ils ne comprennent strictement rien à l’amour (à part ceux qui sont très souples-sic)

    Je suis né il y a très longtemps, l’enfer et le paradis c’est pour bientôt, Yesssss🤗

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s