Une journée avec moi [W-log #13]

écriture 2

Image ICI

Déroulé de la journée

 

Je me suis réveillée à 5h du matin, suite à un cauchemar. J’en fais souvent en ce moment, je ne sais pas ce que ça veut dire mais ça a des tendances à me réveiller. Là, du peu que je me souvienne, c’était l’histoire d’une petite fille qui tenait sa mère et sa petite sœur en otage et qui finissait par tuer sa mère. Ravissant.

Je me suis tout de même rendormie pour me réveiller naturellement vers 6h20. Il faut bien l’avouer, j’ai traîné un peu dans mon lit avant de me dire que j’allais quand même regarder les horaires des bus, parce que je ne commence pas souvent à 9h et que je ne connais pas les horaires par cœur. Résultat de l’application : problème de transports. Armée de courage, je sors de chez moi à 6h45 et je répand la bonne parole autour de moi : certains bus ne circulent simplement pas aujourd’hui. Bien évidemment, il s’agit des bus que je prends. Arf. Direction donc chez mes parents et mon père m’amène au boulot. Je sais bien que j’ai de la chance d’avoir des parents aussi dispo.

Arrivée, je vais pour dire bonjour à ma chef mais une fois que j’ouvre la porte elle me dit « je veux pas être dérangée », je m’excuse et sors. Pas même bonjour. Bon, ok, elle veut pas être dérangée. J’ai vaguement commencé à paniquer dans ma tête, genre je l’ai dérangée et tout mais bon, ça va, elle a une tête bien fait comme elle dirait, elle sait que je voulais juste dire bonjour. Pas la peine donc que je me prenne la tête.

Je me pose comme à mon habitude dans la salle de pause et écrit ces lignes. Je n’ai plus de projets sur lequel avancer puisque… J’ai fini le quatrième tome de ma saga mardi soir ! J’ai voulu directement commencer le cinquième mais j’ai bien vu que ça ne marchait pas. Je sais que c’est une question de temps, il faut que je me le laisse. En attendant, je vais avancer sur d’autres projets, c’est ce qui s’était passé après la fin du troisième tome. Je ne sais pas encore quel projet je vais prendre, je vais regarder un peu. J’en ai deux que j’aimerai bien continuer : mon policier et ma romance. Je ne sais pas encore lequel des deux choisir. Mais peut-être que je ferai complètement autre chose aussi ou que je me consacrerai que au blog pendant un temps (en écrivant ces lignes, je sais que ce n’est pas possible).

Depuis mercredi, je suis en formation. Je sais que ça va se terminer parce que la personne ne fait pas l’affaire. Plusieurs exemple le prouvent. Le premier, ce sont deux choses qui se sont passées hier. Je lui explique quelque chose et il me demande comment on fait le symbole % sur un clavier. Plus tard, je lui dis « tu tape ça et puis tu appuies sur TAB ». Vide dans ses yeux. Je le montre donc la touche. Je raconte ça à ma chef le soir en nuançant et en disant que bon, on peut ne pas connaître les touches, je le conçois. Sauf que dans son CV, il indique avoir fait des dépannages informatiques et s’y connaître vraiment bien. Et si tu t’y connais, tu as pas le regard vide quand quelqu’un te dit « appuie sur TAB ». Ce matin, il n’est pas là, il a un rendez-vous. Mais avec les problèmes de transports, je ne sais pas s’il sera là. L’avenir le dira. Je compte bien profiter de ma matinée de libre pour avancer sur mes trucs à moi, ce que je ne peux pas faire quand je suis en formation.

8h45, plus que 15 minutes de répit. Allez, je vais ouvrir mon poste.

Pause déjeuner, il est 13h37. Vérification rapide de l’état des transports : le réseau revient à la normale. Cool, je ne vais pas galérer de ouf en rentrant ce soir, c’est déjà ça. Une matinée bien sympathique. Ou pas. On a reçu un mail de m*r*e ce matin, qu’on a du gérer à trois. Un tableau excel qui m’a rendue stupide, j’en avais marre de la vie. Heureusement qu’on était trois dessus.

Théoriquement, celui que je forme doit arrivée dans l’aprem. Mais je sens qu’il ne va pas venir. Je ne sais pas pourquoi, j’en suis quasiment persuadée. C’est vrai que l’excuse « transports en PLS », c’est facile à utiliser. Bref.

Ce midi et ce depuis longtemps, je n’avais rien préparé à manger alors j’ai mangé au petit camion qui se trouve à côté du bureau. 8€30 pour des pâtes, une crêpe, deux bouteille de 33cl et un fromage blanc (sachant que j’ai eu une reduc de 3€90), je trouve ça un peu cher. Heureusement que je ne compte le faire qu’une fois par mois, pas plus. Je suis aussi contente de voir que je gagne effectivement de l’argent en prenant, pour le même prix, ce qui me faut pour manger pour une semaine.

Bon, il faut quand même que je me prépare si jamais mon formé vient. Pfff, ça me casse les couilles, j’ai vraiment pas envie de former aujourd’hui. J’ai envie de rentrer chez moi et de dormir.

Retour chez moi, il est 20h30, je viens de passer une heure dans mon lit à regarder des vidéos Youtube. Et j’ai fini par me lever et, oui, j’avoue, j’ai commandé des sushis. Flemme de faire à manger.

In fine, mon formé n’est pas revenu. Ma chef a décidé de mettre fin à sa formation hier soir / ce matin. Très bien pour moi, je suis libre, jusque dans pas longtemps. Je sais que je vais former d’ici la semaine prochaine ou celle d’après. On verra, il faut que je revois mon plan de formation.

Mais pour l’instant, c’est le week-end et je ne veux pas réfléchir à ça. Je vais voir une amie demain et dimanche je vais chez mes parents, un dimanche bien normal, au final. Et ce soir… c’est Yu-Gi-Oh (j’en reparlerai).

Bonne soirée à tous !

 

Chanson du jour

 

Parce qu’en ce moment, je suis en plein revisionnage et que j’aime bien ce générique

 

Prochain W-Log : lundi 24 février 2020

 

18 commentaires

  1. La Vache ! Je pressens l’addiction !
    Je sens qu’un Thriller pourrait ressembler à une telle vie, entre les plans Q et les stagiaires foireux et petits chefs en surcharges mentales..

    Thriller en mode Serial Killer…, S’entend,

    Aimé par 1 personne

  2. On peut toujours…, Je baigne dans l’imaginaire, et de tels textes comme l’autre articles que j’ai également commenté se suffisent tellement à eux mêmes pour voyager dans ce qu’il convient d’appeler l’intime, même si ici, le contexte est professionnel et en rien sexuel…(cf. L’intime)
    Développer on peut toujours, et il y a peut-être à découvrir et explorer…

    Aimé par 1 personne

  3. La dame à l’apparence normal vit dans un petit collectif intégré à un plus grand ensemble, un magnifique parc qui borde une rivière jouxte cet ensemble immobilier,
    La police enquête sur une première disparition d’un jeune stagiaire qui fréquente le milieu hip-hop,
    On retrouve des dessous masculin dans le sac à main de la chef qui a oublié son sac ouvert près de la machine à café

    Aimé par 1 personne

  4. Lorsque la chef est interrogée par la police sur le contenu de son sac, elle clame son innocence. La découverte du corps du stagiaire dans un entrepôt et la comparaison des tests ADN permettent à la police de la mettre en garde à vue pour homicide.
    « Parfait, tout se met en place » se dit notre héroïne en se demandant déjà quelle sera sa prochaine victime… peut-être cette collègue qui l’a regardé de travers ? Ou, ayant pris gout au sang, va-t-elle devenir folle et tuer au hasard…
    Mais est-elle vraiment en sécurité quand la chef a un alibi en béton pour le moment supposé de la mort du stagiaire…

    Aimé par 1 personne

  5. Flinguer l’alibi en brouillant les pistes et séduire le beau commissaire… Envisager de rapidement travailler les meurtres sur la base de mutilations sophistiquées à inventer en évitant les points communs de manière créative,… Cette collègue est en vie sans aucune justification…, Y réfléchir le moment venu.

    Sécuriser avant tout les tourments de la cheffe…. Favoriser la dépression nerveuse, l’arrêt maladie, un peu de Paix au bureau, merde !…

    Aimé par 1 personne

  6. tu devrais lire James Ellroy.

    Perso après avoir lu l’intégralité de ses bouquins au fur et à mesure qu’ils sortaient jusqu’à American Tabloid (j’ai découvert que ce type n’est qu’un sale facho…), j’ai définitivement cessé de lire des romans…

    Un génie ce gars là!

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s