Une journée avec moi [W-log #14] – Merci…

écriture 2

Image ICI

Déroulé de la journée

Réveil avec le réveil sur les coups de 7h. Heureusement que je commence à 10h, je ne sais pas si j’aurais supporté un réveil plus tôt que 7h. Je me prépare, prends le bus, le bus et encore le bus et j’arrive au bureau, comme toujours avec 1h d’avance.

Je profite donc de cette heure pour m’installer à la salle de pause te commencer à écrire.

Au travail, j’ai retrouvé des horaires normaux. Je ne travaille plus le week-end ou le soir tard (pour l’instant) – je vous parlais de ma folle aventure au bureau un dimanche dans cet article. Mais les tensions sont toujours présentes et clairement, si on était sur un mois de février de merde, on part sur un mois de mars pas plus génial que ça. Encore des formations, encore et toujours. Mais pour une fois, je ne serai pas seule, je pourrais donc respirer un peu. L’organisation change et, de ce fait, on va avoir des horaires de merde décalés encore plus que maintenant à compter de fin mars, début avril.

Je ne vous en pas parlé, enfin, je ne crois pas, mais je compte (finalement) m’acheter une voiture en 2020. Je sais, j’avais fait tout un laïus ici sur le fait que je n’en avais pas besoin. Et si dans la théorie, ça restera vrai, dans la pratique, ça va être compliqué de venir au boulot à 6h ou d’en repartir à 22h en transport en commun. Parce oui, ça va être nos nouveau horaires : au plus tôt 6h, au plus tard 22h. Si je suis sur des horaires « classiques », je pourrais continuer à venir en transport mais si je suis dans des horaires décalées, je peux dire adieu et me préparer à payer le prix cher en carburant et assurance. D’autant plus que des systèmes d’astreintes vont être mis en place à compter de mars/avril (en gros, si y a personne, c’est toi qui prends le relais). Tout ça pour dire que sans voiture, un peu impossible pour moi de rester dans l’entreprise.

Il avait donc été convenu que je rachète la voiture de mes parents. Ils m’avaient dit « oui ok, sans soucis ». Au bout d’un mois, j’avais un peu insisté en leur disant que sans être pressé, je voudrais bien l’avoir pour la fin du T1, donc mars max. Hier, j’appelle ma mère pour autre chose et je lui en touche un mot. Et là, elle me sort : « Mais finalement, ton père, il dit qu’on peut encore garder la voiture et voir pour la changer dans deux ou trois ans ». Ma première réaction a été « C’est bien de me prévenir ». Bon apparemment, ils en avaient parlé vite fait entre la poire et le fromage et rien n’était encore acté. Mais en gros, hier soir, je me suis renseignée sur les voitures que je pouvais acheter dans l’agglo parce que je connais mes parents. S’ils changent vraiment de voiture, il faudra qu’ils en essayent des millions, fassent des devis pendant des années et résultat… bah pas d’avancée et la voiture… Hasta la vista. Donc je pense que je vais finalement m’acheter une petite voiture d’occasion, parce que je sens que le schmilblick ne va jamais avancer. Maximum 4000€. Je ne voulais pas passer par le bon coin, puis finalement, je me dis que pourquoi pas. Il faut que j’en reparle juste à mes parents, mais clairement si je sens une hésitation, un « on sait pas encore trop », je leur dit qu’il peuvent abandonner et que je me débrouillerai seule pour acheter la caisse.

En attendant, théoriquement, aujourd’hui, je récupère mon formé – avec une joie bien dissimulée. Je n’ai pas envie de le revoir parce qu’il a été bien trop loin dans la formation, dans le manque de respect et dans la débilité – un de plus. Phrase phare de ces trois semaines : « je ne vais pas me prendre la tête ». Magnifique dans une contexte professionnel. Cerise sur le gâteau ? Il ne sait pas lire (dyslexie ou autre, je ne saurais pas dire) rapidement et il ne sait pas écrire (ex : au lieu de défaut, il a écrit defo). Tu m’étonnes qu’on passe pour des tanches auprès du client après. Mais je n’ai pas envie de le voir, j’espère grandement qu’il ne sera pas là, je n’ai pas envie de voir sa tronche. Vous reprendrez bien une dose d’angoisse, Miss Avery ?

Pause déjeuner, il est 14h10. Je profite de ce répit pour écrire, j’en ai besoin. Je ne sais pas encore si je vais écrire pour le blog ou pour autre chose. Je serai assez d’avis d’écrire un peu ici et voir ensuite quel projet m’attire le plus. Je me suis remise à écrire plusieurs projets en même temps, parce que je n’apprendrai jamais. Mais ça me motive.

Donc mon formé (ou plutôt ancien formé) est effectivement là mais en binôme avec une autre collègue. Heureusement ! Mais j’entends tout et je désespère de son cas. Je commence vraiment à me demander si ce n’est pas plutôt moi le problème. Est-ce que je forme si mal que ça pour qu’il soit incapable de répondre à des questions de base ? Arf, je préfère ne pas m’étaler, cette personne est une nouvelle personne non fréquentable et on ajoute un débile de plus à notre liste. Je vais finir par croire qu’on fait collection. Donc je suis libre !

Mais j’avoue que j’ai la flemme de bosser. Mon esprit vagabonde. Vers le blog, vers mon bouquin, vers d’autres projets. Et j’ai envie de m’y mettre mais je sais que je ne peux pas. Je ne peux pas m’y mettre puisque je suis au boulot, il faut quand même garder un minimum de professionnalisme.

Je vous reprends ce soir !

Retour chez moi avoir mangé chez mes parents – une tartiflette, ça se refuse pas. Au final, ma mère m’a dit que c’était bon pour la voiture, ils me la vendraient pour fin mars. Je lui ai bien dit que je voulais l’avoir fin mars, max. Elle m’a dit qu’elle me redirai. Je compte sur eux.

Retour chez moi, devant un live d’Emily Bourne – comme tous les lundis. Je vais bosser sur mon projet perso ce soir – j’essaye de garder le rythme « nano », dans le sens où j’essaye d’écrire au moins un peu tous les jours. Pour l’instant, ça marche pas mal. Entre deux sprints, je vais sans doute bosser sur autre chose. Bref une soirée productive en perspective.

Je voudrais aussi vous dire merci d’être de plus en plus à passer ici. WordPress m’envoie des notifications comme quoi mon trafic est en hausse, je vous remercie, vous êtes trop gentils. Je suis contente de voir que mon contenu vous plaît. Donc merci à tous !

Bonne soirée et nuit !

Chanson du jour

Pas de chansons en particulier, je n’ai rien qui m’aie marqué aujourd’hui.

Prochain W-Log : Vendredi 20 mars 2020

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s