Se comparer aux autres blogueuses / blogueurs

raquel-martinez-SQM0sS0htzw-unsplash

Image Photo by Raquel Martínez on Unsplash

 

« Avec deux articles publiés, comment est-ce que je peux me sentir légitime ? » « Et elle, elle publie tous les jours ? » « Et lui, il fait des articles de qualité alors que je fais des articles léger sur des sujets pas intéressants. » Et j’en passe.

Tels étaient les pensées qui couraient dans mon esprit au tout début du blog. Je me trouvais nulle parce que je ne savais pas ce que je faisais. Je n’avais pas ce qu’il fallait avoir : pas de rythme, pas de ligne édito, pas de jour de publication, pas de marketing, pas de réseau sociaux… rien.

Donc, j’ai continué comme je le voulais, avec les difficultés, les questionnements et tout ce qui s’en suivent. Mais je me compare encore aux autres. Je ne vais pas mentir, je suis jalouse de pleins de blogueuses, que ce soit pour leur professionnalisme, pour le fait qu’elles sortent de leur zone de confort en créant de nouveaux contenus, pour le rythme auquel elles tiennent et tout un tas d’autres choses.

Avec le temps, j’ai appris que je devais vivre avec cela. Parce que je suis persuadée que l’envie et la jalousie sont des sentiments qui ne partent pas, jamais vraiment. Ils traînent dans les recoins de nos âmes. Mais c’est difficile de vivre avec. Je commence juste à arriver à prendre le recul nécessaire pour me détacher de ces sentiments le plus souvent possible mais j’y pense, de temps en temps.

Alors oui on se compare mais parfois, ça peut aussi nous aider à avancer. Alors est-ce vraiment si mal que ça ? Et comme toujours… ça dépend des fois. Pour ma part, j’essaye de voir ce que ça m’apporte mais ce n’est pas toujours simple, surtout en période de doute et de « down ».

8 commentaires

  1. Questions intéressantes, et qu’on se pose tous et toutes,je crois.
    Se comparer, se mesurer, aux autres est plutôt normal ; après, il faut pondérer (enfin, je crois) d’un bonne dose d’égoïsme : quoi que font les autres, est-ce que ce que je fais me plait, à moi ?

    De mon côté, je sais que des tas de gens écrivent mieux que moi (des pleines bibliothèques,je crois bien) Alors,pour resister à l’à-quoi-bon, j’ai fini par décider que j’étais mon premier lecteur : si écrire un texte (et/ou le relire) me fait plaisir, sourire, alors ça vaut la peine de le faire. Si je m’ennuie moi–même, c’est autre chose: il est temps de faire autre chose, quitte à y revenir plus tard.

    Aimé par 2 personnes

  2. C’est la Merde le Down, le doute, ça passe (le down ossi ;() Se comparer, oui, Pfff,; encore faut il en avoir le temps…., puis l’idée même…, Moi, votre blog me semble original et des plus intimiste, justement, tout ce qui fairt son charme, il est vrai que je suis un des rares commentateurs….

    Aimé par 1 personne

  3. Hello, c’est légitime je pense, je l’ai fait aussi à mes débuts. Plus maintenant car j’ai une petite communauté qui me suit et m’encourage, je pense que je m’améliore avec le temps, tant que je prends du plaisir à écrire et à partager c’est l’essentiel, courage à toi, il ne faut plus avoir de doutes sur tes capacités ! gros bisous 🙂

    Aimé par 1 personne

  4. Eh ben c’est le grand sujet du moment (tu comprendras mieux demain). Pour moi, je trouve ça naturel de se comparer aux autres, on est habitué depuis petit à l’esprit de compétition, donc ce n’est pas quelque chose qui partira du jour au lendemain. Mais effectivement ce que je trouve dangereux c’est lorsque cette comparaison te dévalorise et nourrit des sentiments dévastateurs comme l’envie et la jalousie. Perso, mon truc à moi (qui peut ne pas convenir à tout le monde) c’est de ne pas regarder les autres, mais de me concentrer sur moi et de regarder mon évolution par rapport à mes débuts. Je suis sûre que tu as fait énormément de chemin et que tu as accompli des choses incroyables depuis le commencement de ton blog. Je ne sais pas si ça va t’aider mais force et courage en tout cas. Bon dimanche à toi !

    Aimé par 2 personnes

  5. Je suis aussi toujours épatée par la régularité de certains blogueurs. Comment font-ils, comment trouvent-ils le temps d’écrire tous ces articles ? J’essaie moi aussi d’écrire pour moi-même, que ça me plaise, avant de plaire aux autres. Mais parfois, on y passe des heures et on a juste envie de jeter son ordi au fond d’un puits tellement tout cela demande du travail :/

    Aimé par 2 personnes

  6. C’est bien le truc à ne pas faire… on blogue d’abord pour soi 😉
    Si quelqu’un lit on se dit que c’est tant mieux… mais bloguer pour faire du chiffre est un leurre, j’en connais plein qui s’y sont brûlés les ailes et… ce n’est pas le but recherché ♥

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s