Je m’étais dit que j’en parlerai pas mais là… colère [#humeur]

Je pensais que je ne ferai rien sur le confinement. Je fais un journal pour moi mais je ne voulais pas faire un journal en ligne (parce que ça fleurit, je le sais et je le vois) parce que c’est tout de même assez personnel. Je parle de beaucoup de choses que je n’aborde pas sur le blog et donc je préfère le garder pour moi.

Bref, on n’est pas là pour parler de mon journal.

Mais hier, je discutais avec une connaissance, un type (pour changer) avec qui j’avais vaguement parlé il y a quelques temps, surtout sur l’écriture puisqu’il écrit aussi. Et hier, je prends des nouvelles. Et là, il se passe ça (conversation non truquée, de toute façon, quel intérêt j’aurais à truquer une conversation).

humeur confinement

Genre d’où ? Je sais que c’était probablement pas méchant. Mais quand même. A quel moment tu portes un jugement de valeur – parce oui, dire que c’est moins pénible pour moi sans connaître ma vie, c’est un jugement de valeur – sur le ressenti des gens en cette période alors que tu n’en sais rien et même que c’est clairement PAS le moment de faire ça. Je sais que ça peut paraître con de s’énerver sur ça mais j’ai vu le message je me suis dit « mais il est sérieux, là? » Parce que JAMAIS je me serais permise de dire quelque chose comme ça, à qui que ce soit. Et encore moins à quelqu’un que je ne connais pas. Genre parce que j’ai l’habitude de pas sortir des masses, le confinement c’est moins chiant pour moi ? Mais à quel moment est-ce que tu peux penser comme ça ? Surtout après quoi, la bonne marrade. « Moi j’ai des amis et de la famille ». Ah bah oui, j’oubliais, comme je sors pas souvent, ça veut forcément dire que je vis en ermite et que je n’ai ni famille, ni amis. Nan mais… Honnêtement, j’ai eu envie de jeter mon téléphone par la fenêtre. Et je sais que je m’énerve sans doute sur un truc sans importance pour éviter de penser à tout ce qui se passe mais ce n’est franchement pas le moment de juger les gens. Je ne vais pas citer notre cher président mais c’est le moment de faire preuve de bienveillance et de solidarité, pas de balancer des trucs dans le genre alors que tu ne connais pas la sensibilité des personne.

 

Sinon, mon confinement va bien, hein. Juste marre des cons. Mais ça, c’est de tous temps ! Bon courage à tous !!

3 commentaires

  1. Ha Ha Ha! Jeter mon téléphone par la fenêtre alors que c’est ce gros lourdaud qu’il faudrait faire basculer, attaché et bâillonné depuis au moins un dix-huitième étage!!! Mais Ho! pourquoi vous parlez aux kons, au fait!!!!

    Aimé par 1 personne

  2. […] Pour ma part, je n’ai pas été touchée par le chômage partiel ou le chômage tout court, parce que j’étais nécessaire à la continuité de la nation, alors on continuait d’aller au boulot pour mon service. Je sais que je suis privilégiée sur ce point. Mais j’ai vécu le confinement, comme tout le monde – sauf les cons. Bref. J’en avais un peu parlé dans ce billet humeur. […]

    J’aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s