Résumé du Camp Nano + « annonce » [#humeur]

Au lieu de faire deux articles, je n’en fais qu’un pour parler de deux choses complètement différentes – habitude que j’ai prise au travail quand j’ai deux mails à envoyer à la même personne qui n’ont aucun rapport et que je mets dans le même mail.

 

Résumé du Camp Nano

Qui dit Avril dit Camp NaNoWriMo. Enfin, depuis cette année. J’avais pensé à faire comme pour mon Nano de Novembre mais en fait, je crois que j’avais la flemme et vous allez comprendre pourquoi.

Donc, je me suis fixée un objectif de 50 000 mots, comme le NaNo, pour ne pas me mettre des objectifs de ouf. Et même si je savais que je pouvais faire plus, je ne voulais pas me surcharger (bien joué, d’ailleurs, ou pas..). J’avais fait choisir un objectif à ma meilleure amie (une histoire de papier à piocher, du coup par skype) et elle avait pioché… 90 000. 90 000 mots par jour, soit l’équivalent du premier tome de ma saga.

Résultat ?

Bon. Et en terme de graphique ?

Autant vous dire que ce n’était pas facile tous les jours. Je sais que je me suis imposé cela même si c’était un plaisir. En ce moment, il n’y a pas grand chose d’autre à faire. Donc, je sais que ce mois précis a été facilitateur pour pouvoir faire autant de mots mais je ne sais pas si ça aurait été possible sur un mois d’avril classique. Je voulais vraiment avancer sur mon histoire et ça a été le cas, je suis contente. Je pense avoir bien instauré une routine d’écriture aussi – même si j’avais déjà l’habitude d’écrire tous les jours. Pour le mois de mai, j’ai aussi mis un objectif – bien plus raisonnable – et je ne vais pas me mettre la pression et m’autoriser des jours OFF.

Je sais désormais que pendant les mois de NaNo (avril, juillet et novembre), je vais toujours me mettre une pression pour écrire tous les jours. Je ne vais pas faire comme ce mois derniers ou alors que de temps en temps. Parce que je me suis clairement forcée à écrire tous les jours au moins 2000 mots. C’est beaucoup, je sais. Et quand je dis forcée, je voulais écrire et je pense que je me serai écouter si je ne voulais pas le faire.

Bref un super résultat et une histoire qui arrive bientôt à son terme. Donc beaucoup plus de positif que de négatif.

 

J’me présente, je m’appelle…

 

Pas Henri, faut pas déconner non plus. Je ne sais pas comment ça s’est insinué dans mon esprit mais je trouver que ce pseudo – Miss Avery – que j’avais choisi ne me correspondait plus vraiment. Je ne sais pas trop pourquoi.

Depuis le mois de mars, je pense à changer mon pseudo sur mes « réseaux sociaux » (mon blog et mon instagram quoi) mais j’avoue que j’avais peur – j’en parlais dans cet article. J’avais peur que des personnes qui me connaissent tombent sur mon blog par hasard et s’en serve pour se moquer de moi ou que sais-je. Et depuis le temps que je pense à changer tout cela, je me rends compte que je n’ai pas vraiment à avoir honte de mon prénom ou de qui je suis parce que c’est qui je suis. L’acceptation de moi n’est pas encore totale mais je sens que je m’en approche.

Et je sais que c’est aussi une façon de me sortir de ma zone de confort.

Alors voilà. J’me présente, je m’appelle Céline.

 

6 commentaires

  1. Bienvenue Céline !
    décidément, tu écris beaucoup plus que moi ; pour le prénom, j’ai suivi le même fil que toi sur les quelques forum que je fréquente, en abandonnant le pseudo pour mon simple prénom. Si je ne l’ai pas (encore) fait sur le blog, c’est que carnetsparesseux n’est pas moi mais le nom du blog 🙂
    Jérôme

    Aimé par 1 personne

  2. Moi je m’appelle Henri! Bonjour!

    Ha Ha Ha, Pour moi, ce chanteur, c’est comme Tintin pour la BD, c’est l’archétype du ringardisme absolu…, Cette chanson, pire encore et en plus il a choisi mon prénom, Arf!

    J’ai découvert Daniel Balavoine plus récemment…. dans une interview un peu choc pour l’époque…: https://youtu.be/sXLKVWfn5ac comme à 7’25 », par exemple ou encore là: https://www.youtube.com/watch?v=_NGX0fcjYqE à 0’25 »

    Bonne Fête de Beltane,
    Henri

    J'aime

  3. Mince, mon commentaire s’est envoyé alors que je n’avais pas fini. X)

    Pour ce qui est de ton pseudo, c’est normal d’avoir eu peur de dévoiler ta véritable identité. Mais on ne devrait pas se moquer de toi pour ça. Si dans le pire des cas des gens le font, c’est qu’il ne comprennent pas vraiment ce que cela t’apporte et tu n’y es pour rien. Fais ce qui te fait plaisir, c’est tout. Il y aura toujours des gens pour te supporter également. 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s