A-t-on besoin des autres pour vivre ?

woman-1594711_1920

Image Pixabay

 

Question hautement philosophique s’il en est. Cette question m’est venue au travail – comme pas mal d’idée que j’ai – quand j’ai une des mes collègues que je n’aime pas qui a dit quelque chose du style « j’ai besoin des autres pour vivre ». Alors, on peut débattre.

D’un point de vue « humain », je pense que ce n’est pas complètement faux. Je pense que les êtres humains sont « faits » pour avoir des interactions sociales. L’évolution a fait que les humains ont ce besoin, je pense. Sans les citer Les Nazis ont quand même fait des expériences qui prouvent que si on ne fait que s’occuper des bébés, sans leur parler ou les câliner bref sans interactions sociales, bah ils meurent. Bon, c’est un exemple un peu extrême et dans une période bien sombre de l’histoire, mais quand même.

Si on prend une période un peu plus récente, je pense qu’on a tous pu sentir un peu de solitude pendant le confinement, ce qui tendrait à prouver que les humains sont « faits » pour se sociabiliser.

 

Pourtant, je peux comprendre, même très bien, que l’on ne veuille pas voir des gens. Je suis quand même la première à ne pas aimer sortir quand il y a trop de gens. Je n’aime pas les gens, dans la majeure partie des cas. Je n’aime pas être entourée, pas de beaucoup de monde.

Je pense tout de même que j’évolue. Parce que je passe des fois des vacances chez moi seule et au bout d’un moment, ça me fait du bien d’aller faire des courses parce que je vois des gens. Mais je pense qu’il faut savoir de quoi on a besoin pour savoir comment articuler sa vie.

 

Mais du coup : Les autres sont-ils un miroir de nous-mêmes ? Je pense que d’une certaine façon, oui. Puisque les êtres humains ont besoin de contact humain, la grande question c’est qu’est-ce que les autres peuvent t’apporter ? Franchement, je pense que l’on cherche tout le temps des personnes qui nous ressemblent et qui ne peuvent que nous correspondre. Je suis plus du style à croire que qui se ressemble s’assemble.

 

Je pense que oui, on a besoin des autres mais la dose qui nous convient aussi.

Un commentaire

  1. […] Et elle me disait qu’en fait on appartenait à l’une ou l’autre des catégories mais jamais les deux. Et que les introvertis et les extravertis ne peuvent pas se comprendre. Et ça a fait : wow dans mon cerveau. J’ai enfin compris un truc et ça m’a fait du bien. Et ça m’a permis de comprendre les questions que je me posais dans cet article. […]

    J’aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s