30 JOURS SANS RÉSEAUX SOCIAUX : je ne m’attendais pas à ça … – Emilio Abril

Comme vous le savez peut-être, je suis toujours intéressé e par la déconnexion des écrans, même si le fait que j’en parle ici est un paradoxe. Je le conçois très bien. Je sais que j’en consomme trop, j’essaye de ne plus en user autant mais bon, ce n’est pas simple. Quand j’ai vu cette vidéo dans mon fil Youtube, j’ai bondi dessus.

******************

Yes, ça y est, je l’ai fait. Exactement ce que j’ai ressenti quand j’avais fait ma déconnexion totale qui n’avait elle duré qu’une semaine. Pas de Youtube, pas de Instagram, pas de Facebook, Twitter, Snapchat… aucune application sur lesquelles tu as un fil d’actualités que tu peux scroller. Zéro connexion sur les réseaux sociaux. Bon, il avoue qu’il n’est pas accroc aux réseaux sociaux à la base mais que l’habitude était bien ancrée dans son quotidien. Il s’est rendue compte qu’il passait un certain nombre de temps par jour à regarder des vidéos sur Youtube (vous comprenez pourquoi j’ai continué à regarder) et les stories sur Instagram (guilty here too). Cela détourne l’attentif de ses objectifs, en se concentrant sur quelques chose de plutôt inutile – ex vidéos divertissantes. Ce qu’il voulait enrayer : impact important sur la concentration et aussi la culture du beau sur Instagram et le fait que ça te fait te sentir mal (perso, je ne pense pas être atteinte par ce problème pour l’instant, à voir à l’avenir).

Il a décidé de se lancer pour atteindre ses objectifs. D’un coup, il a tout désinstallé et a mis des bloqueurs sur son téléphone pour ne pas se retrouver connecté sans s’en rendre compte. Les premiers jours : le vide. La solution : remplacer l’habitude. Au bout d’une semaine, on sent le changement, la pensée et la réflexion n’est plus la même. Un sensation de savoir où il va et de boost de la confiance en soi.

Bilan : trois points. Premier point: boost de confiance en soi venant du fait d’arrêter de se comparer aux autres. Deuxième points : le focus s’augmente parce que ton esprit n’est plus pollué par des informations inutiles et la productivité augmente. Troisième point : tu es ancré dans la réalité, tu profite du moment présent, et tu es beaucoup plus zen.

Maintenant ? Pas tout à fait déconnecté des réseaux et regarde les réseaux sociaux deux heures par semaine. L’habitude est cassée. Prise de conscience sur l’importance de la déconnexion pour atteindre ses objectifs.

***************

Je pense qu’un jour, je vais me déconnecter pendant un mois complètement. Je pense que je vais tenter le coup. Je pense que c’est vraiment bah vrai que les réseaux sociaux nous prennent du temps que nous pourrions gagner à faire autre chose. Et voir que ça a fait ça pour quelqu’un, ça me conforte dans mon idée.

Par contre, je pense que c’est vraiment dur. Je ne suis pas convaincue que quelques jours permettent de couper une habitude si ancrée dans notre génération. Encore ce fameux FOMO, je pense. Je ne suis pas prête à le faire, pas encore en tout cas.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s