Premières impressions dans mon nouvel appartement [#humeur]

Jugez pas, je suis en plein déménagement !

Quand on arrive dans un nouvel appartement, comme c’est mon cas, il y a beaucoup de nouvelles premières fois.

Hier soir, c’était ma première nuit dans mon nouvel appartement. Et c’est marrant comme tout ce que j’ai remarqué, c’est ce qui n’allait pas. La VMC en bas qui a fait du bruit toute la nuit, les voitures qu’on entend quand même, les bruits de craquements, de la vie d’une appartement. Tout ce que tu ne remarques plus une fois que tu es bien installé dans ton chez-toi. A l’heure où j’écris ces lignes, je ne suis même pas installée depuis 24h. Hier, à la même heure, nous étions en train de tout débarasser de mon ancien chez-moi. Mon ancien chez moi qui a été mon chez moi pendant 4 ans et demi, que je ne dénigre pas mais que je ne porte plus dans mon coeur.

Dans les premières, j’ai aussi fait mon premier Deliveroo hier soir. Le mec n’a pas trouvé ma rue et j’ai du sortir dans le froid en pij a 20h pour pouvoir manger – ce qui m’a d’ailleurs coupé l’appétit.

Je suis dans les premiers rangements. Pour moi qui suis une grande accumulatrice, c’est dur de se dire que je vais me séparer de certaines choses. J’ai du mal à entrevoir cela. Mais il va falloir faire du tri. Je n’ai pas fait de photo mais je pense qu’on devait être à une dizaine de cartons et une vingtaine de sac cabas remplis. C’est trop, pour une fille de 30 ans. Et je m’en rends de plus en plus compte.

J’en parlait avec ma mère, de ces choses que l’on garde « au cas-où ». Mais au cas où quoi ? Personnellement, j’ai ces choses là, du type des enveloppe en craft, mais le paquet de vingt. Et ça, je pense que ça peut toujours servir. Mon vice, je pense, c’est plus les choses que je garde par souvenir, par nostalgie. Genre des vieux téléphones dont je n’ai pas envie de me séparer. Mais il va falloir que je fasse ce tri. Sans parler des bouquins, ça doit être encore pire.

Ce nouvel appartement, je le sais, il m’a fait un choc. Un choc de « tu consommes trop » et il faut que ça cesse. Pourquoi est-ce que j’ai trois claviers d’ordinateur chez moi ? Utile ? Non, je ne pense pas. Au cas où ? Au cas où quoi ? Le mien se casse et que celui que je mets à la place casse aussi ? Mais on nage en plein délire ! Je nage en plein délire. Il faut que je fasse ce tri. Il faut vraiment que je fasse ce tri et je vais le faire. Peut-être le documenter ou alors le garder pour moi. J’en sais rien pour le moment. Ce que je sais, c’est que ce changement fait définitvement partie de mon renouveau.

Sur ce, je vous souhaite un bon dimanche, une belle fête es amoureux pour ceux qui fêtent ce genre de chose et dans l’ensemble une belle journée.

5 commentaires

  1. c’est vrai que quand on déménage, on se rend compte qu’on a stocké un max de trucs « au cas où » mais dont on ne se servira jamais… Je suis pareil que toi, je stocke trop ! « ça, ça peut servir on sait jamais… » lol
    Bon courage pour maintenant tout ressortir des cartons et tout ranger dans ton nouveau nid !

    Aimé par 2 personnes

  2. Quel plaisir de faire du vide… et de s’alléger au fil des ans,
    Chez moi des que je stocke quelque-chose au grenier c’est pour en descendre à minima le double et le jeter, c’est devenu « hygienique ». Les vide-greniers permettent de se débarrasser intelligemment… En gros il ne reste plus que des archives personnelles et des stocks d’archives qui appartiennent à d’autres…

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s