Créatrice de contenu ? Moi ?

Quand on voit les créateurs de contenus dans leur ensemble sur les réseaux sociaux, ça donne envie. On ne va pas se mentir, en tout cas, je ne vais pas mentir. Pas mon genre de toute façon. En fait surtout les créateurs de contenus écriture mais aussi « lifestyle »

Pour n’en citer que certaines, je pense notamment à :

  • Christelle le Bailly : écrivain, Youtubeuse, Admin du groupe Facebook Les Typoteurs, Instagrameuse, Podcasteuse, animatrice de formation, fait aussi du conseil éditorial…
  • Margot Dessenne : écrivaine, Youtubeuse, podcasteuse, instagrameuse…
  • Marie Lopez – Enjoy Phoenix : deux chaines Youtube, Instagrameuse, Blogueuse, écrivaine, fondatrice de la boutique Leaves and Clouds…
  • Bulledop : Youtubeuse, Twitcheuse, Instagrameuse, organisatrice du bibliothon….
  • Pikiti Bouquine : Bookstagrameuse, Booktubeuse, Créatrice sur ETSY….
  • … Et bien d’autres, je pense…

Bref, vous avez compris l’idée.

Et moi, ça me donne envie. Envie d’élargir mes horizons. Envie de changer, peut-être aussi ?

Mais moi, sur une chaîne Youtube ? Ou sur un Podcast ? Et je parlerai de quoi, au juste ? Quand je me suis dit que je ne pouvais pas être une créatrice de contenu, ça m’a marqué : je suis une créatrice de contenu. Je mets du contenu en ligne, ici. Un peu sur instagram, mais soyons honnête, je ne suis pas assez régulière là-bas. Alors, ça me tente de changer, d’aller sur Youtube et de faire un Podcast (depuis que j’ai découvert le concept, je suis pas accroc mais j’aime bien de temps en temps).

Bref, je ne sais pas si je me diversifierai un jour sur d’autre plateforme. Pour l’instant, je me diversifie avec mon blog lecture, je trouve que c’est déjà bien pour cette année. On verra plus tard mais je sais que j’en aurais envie, un jour. Peut-être que ma première diversification, ce sera d’écrire mes propres bouquins, enfin, je pense. On verra.

Un commentaire

  1. je dirais (mais ça ne va pas plus loin que le bout de mon nez) : oui, il existe plein de supports d’expression en ligne et hors ligne, et on peut s’en servir assez facilement ;
    mais faut-il s’en servir pour autant, surtout si on a déjà un ou deux qui permetttent de proposer au public à peu près ce qu’on veut ?

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s