TUT TUT TUT, oh la ferme !

Photo by Ales Krivec on Unsplash

Je n’aime pas le réveil. Bon, qui aime le réveil ? Personne. Mais je suis au-dessus de cela.

Quand je commençais à 6h, je mettais mon réveil à 4h30 parce que je sais que je mets du temps à me lever. Oui, beaucoup de temps. C’est a dire que, toujours pour reprendre le même exemple, je mettais mon réveil à 4h30 et je me levais vers 5h, voire 5h10. Ouais t’as bien lu.

Ah pardon, j’ai oublié un détail. Je mets mon premier réveil à 4h30. Ensuite 4h45. Ensuite 4h50. Ensuite 5h. Puis 5h10. Oui, je fais toujours cela. Je mets toujours au moins quatre réveils quand je dois me lever. Parce que je ne peux pas me lever tout de suite.

Et je crois me souvenir que ça a toujours été comme ça. Je me souviens encore quand j’étais jeune, je mettais mon réveil et j’appuyais deux ou trois fois sur SNOOZE (le fameux) parce que j’avais la flemme de me lever, mais vraiment. Ma mère (ou mon père) finissait toujours par venir me réveiller une fois voire deux.

Et si je me réveille aussi tôt par rapport à quand je commence, c’est parce que je suis une angoissée du retard. Sinon, c’est pas drôle.

Mais je le vis bien. Depuis que j’ai compris que j’étais une angoissée de le vie, vraiment, je vis mes angoisses de façon saine. Et le fait d’avoir des tocs sur mon réveil, le jour où je dois prendre un train ou un avion, bah je suis toujours à l’heure.

2 commentaires

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s