La rigueur

Image par Toản Dương de Pixabay

Article lié : ICI

Voilà. Bone journée.

[Blagueuse en carton]

En vrai, j’ai appris cela quand j’ai commencé à placer l’écriture au centre de ma vie. Je vous l’ai déjà dit (je crois), je n’ai pas fait ce changement consciemment. A postériori, j’ai pu réfléchir et je me suis rendue compte que j’ai été de plus en plus rigoureuse.

Comment on fait alors ? Je vais vous dire comment j’ai fait. Parce que je ne peux pas parler pour tout le monde.

Je me suis forcée.

Parce qu’en fait, la rigueur, je pense qu’elle rentre comme ça chez moi. Au début, j’avais envie d’écrire mais j’avais la flemme. Et donc au fur et à mesure, je me suis forcée tous les jours. Je ne me forçais pas à écrire, mais à faire l’action. J’aimais ce que j’écrivais, c’était juste l’action d’aller à mon PC et de bosser qui était dur à mettre en place. Mais je voulais le faire alors j’ai fait ce qu’il fallait.

Et ça a marché. L’habitude est venue. J’écris désormais quasiment tous les jours, parce qu’à force, eh bien je ne me force plus. Je sais que j’en ai besoin. Et c’est devenu une habitude.

J’ai déjà vu beaucoup de personnes qui disent qu’ils n’avancent pas sur leur roman ou sur leurs écrits en général mais quand tu te forces pas ou que tu ne veux pas te mettre un coup de pied au cul, bah ça avancera jamais.

La rigueur, ça amène la régularité.

Je l’ai remarqué dans le cadre de mes projets perso, de l’écriture mais aussi au boulot. Un jour ma chef m’a donné un truc à faire et je me suis mise à le faire tous les jours. Et il n’y a que comme cela que l’exercice était moins pénible. Je pense que mon cerveau a compris et l’a appliqué à l’écriture.

Quand je parle avec des gens qui me disent « oh, j’aimerai bien écrire un roman mais bon, j’ai pas le temps ». Alors, oui, tu peux ne pas avoir le temps mais il faut aussi avoir la rigueur de te dire que si t’as du temps, au lieu de comater devant ton portable ou sur Netflix, bah va écrire un peu. Je dis pas qu’il faut écrire dix pages par jour ou faire des challenges de fifou type Nanowrimo. On peut commencer par un paragraphe par jour ou même juste une ligne. Mais écrire. Je ne suis pas du genre a penser que juste parce que tu ouvre ton manuscrit, tu as écrit. En tout cas, je le pensais mais ça ne marche pas pour moi. J’ai déjà essayé de juste l’ouvrir. J’ouvre le fichier open office mais sans rien faire… je ne trouve pas ça très productif. Alors juste un mot, une ligne, un paragraphe, une page. Peu importe.

Vous verrez, ça vous changera la vie.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s