Co-voiturage VS rouler seule

Quand je suis partie en vacances en Juin 2021, je me suis dit que j’allais prendre des covoiturés. C’était ma première fois, ça me paniquait pas mal. Je ne sais pas pourquoi mais, c’est un peu comme les sites de rencontres, on ne sait jamais sur qui on va tomber dans la réalité.

Aller

Pour un trajet de 5h30, j’avais :

  • deux personnes pour les deux premières heures
  • je prenaient deux autres personnes dont une que je laissais une heure après et une autre deux heures après
  • à l’arrêt suivant, je prenait un gars que je laissais au même endroit que la seconde
  • il me restait une heure toute seule

Et franchement, j’ai trouvé ça sympa. Surtout sur la première partie, la personne était assez bavarde – pas du tout sur les autres parties – et ça m’a permis de rester réveillée au début du voyage. C’est vraiment une bonne ambiance.

Point négatif : ça fait des détour – même si ça me dérange pas, j’ai tout de même refusé de prendre quelqu’un qui me faisait faire un détour de presque 45 minutes.

Bon, ça ne m’a pas remboursé ni l’essence, ni le péage mais bon, ça a fait passé le temps moins vite.

Retour

Pour le retour de ces vacances, j’avais pris pas mal d’affaires de mon frère et la voiture était un peu blindée. J’aurais pu remettre une annonce en ligne pour le trajet pour une personne mais je sais que j’ai fait déjà fait 5h30 de route quand je suis revenue de Biarritz et au moins, je faisais ma vie comme je l’entendais – pas le cas quand tu covoitures, puisque tu as des horaires à respecter pour les gens. Bref. Je suis donc partie seule.

Je suis partie à l’heure donc que je voulais et pas une heure fixe. Je me suis perdue dès le départ. Bien joué, Céline. Bref, j’ai retrouvé mon chemin et après, j’ai roulé. J’ai fait des pauses, mais des petites pauses et au final, j’ai du mettre quelque chose comme 6h pour le trajet en entier. J’ai parlé dans la voiture, je me suis inventé des scénarios, j’ai chanté (mal), j’ai gueulé… bref, j’ai fait ma vie. Et c’était top de savoir que je pouvais m’arrêter vraiment quand je voulais, prendre mon temps, me perdre, changer de route si j’en avais envie.

Bilan

Donc, je dirais bien : je ne suis pas contre le covoiturage. C’est quand même chouette d’aider les gens et puis ça fait un peu des sous. Après, ça dépend vraiment sur qui tu tombes. Personnellement, j’ai du mal à parler parfois donc j’aime bien être seule mais c’est sympa pour passer plus vite le temps. A refaire de temps en temps.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s