La remarque de trop, le vase qui déborde et le ras-le-bol qui commence

Nous sommes le 8 juillet 2021 quand j’écris cet article. Et j’ai pleuré dans ma douche ce matin. Oui, je sais, c’est un début d’article étrange.

Hier, j’ai posté ce W-Log où j’ai parlé de problèmes au travail. Globalement, on est censé superviser des choses et pendant quelques jours, on ne pouvait plus superviser. Alors oui, ce n’était pas notre faute, on a fait ce qu’il fallait mais n’empêche que les techniciens étaient un peu perdu. D’ordinaire, ils nous appellent et on peut faire plein de choses a distance. Là, on a plus rien. Noir complet. Et je comprends qu’ils peuvent être perdu. Comme je le disais dans mon W-Log, ils se moquaient un peu de moi et ça m’a rendue agacée parce que j’avais déjà l’impression de ne pas être utile et que c’était comme s’ils appuyaient sur un bleu, tu sais. Alors t’as mal ? Oui.

Le pire, c’est que dans la seconde journée de « noir », j’ai un technicien qui m’appelle et me demande un truc. Un collègue avait réussi à mettre en place une chose pour qu’on ne soit pas complètement dans le noir, cette chose, cet outil a stoppé de fonctionner. Et comme notre collègue n’était pas là, personne ne se sentait de le remettre. Donc plus rien. Et j’ai un tech au téléphone qui me dit « ah mais machin, il arrive quand ». Plusieurs fois.

J’en ai parlé avec ma chef. Elle me dit « je vais me le faire ». Alors que je ne voulais pas ça. J’aime pas quand elle fait ça. Je ne me plains pas souvent à elle que certains techniciens préfèrent tel ou tel collègue et qu’ils m’en parlent ou que j’ai des soucis avec certains de mes collègues. Bref. Et donc, j’étais réticente à lui en parler mais elle m’a « forcée ».

Bref. Et ça c’était hier.

Ce matin, j’ai repensé à la conversation avec le technicien, qui « me taquinait » sur le fait que mon collègue était « plus compétent » etc… Et j’ai pleuré. Pas forcément parce que c’est vrai. Mais parce que j’en ai marre. Parce que ça fait, à ce jour, quatre ans et demi (presque) que j’entends « mais machin, il est trop bien, il nous aide, il s’y connait en technique… » Hier, c’était la goutte d’eau et j’en ai marre. Je ne veux plus entendre cette phrase, je ne veux plus entendre qu’ils préfèrent l’avoir au téléphone. Je sais qu’ils préfèrent l’avoir.

Dans le lot, je le sais, il y a de la jalousie. Mais je sais que je suis capable de faire au moins autant de choses qu’il fait – sauf au niveau des outils – sauf que je préfère – au travail – rester dans mon cadre. Et c’est bien le seul endroit où je rentre dans le cadre. Et encore, j’en sors un peu, on ne se refait pas.

Et je sais que je vais encore entendre que machin est mieux, qu’il est plus efficace mais je crois que je vais décider de raccrocher quand on me dit ça. Il faut que j’en parle à ma chef. C’est ça où je m’énerve.

Je sais que j’évolue dans un milieu misogyne et que je ne suis qu’une nana. Dans ma tête cela dit, on doit faire tous plus ou moins la même chose. Sauf que pourquoi est-ce que ces techs ressentent le besoin de nous comparer de façon si évidente ? Je peux le faire dans l’autre sens, il faut aussi l’avouer mais je ne le fais jamais si directement. Bref.

Aujourd’hui, je me sens mal. Je n’ai pas envie d’aller au travail. Je n’ai pas envie de voir mon collègue. Je n’ai pas envie de parler à ce tech en particulier. J’ai une boule au ventre comme ça ne m’est plus arrivé depuis quelques temps. Et j’ai peur. J’ai peur de m’énerver. Allez, on y va calme, tout va bien se passer.

Et je sais que ça va passer. C’est juste… aujourd’hui, c’est compliqué.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s