Celle que je suis (vraiment?)

Image par J Lloa de Pixabay

Comment savoir qui je suis vraiment ? Pourquoi je me suis posée la question ? Parce que… parce que je ne renvoie pas la même image que celle que je m’attribue.

Toi, derrière ton écran, tu crois que tu me connais parce que tu lis mes articles ? Peut-être que oui, mais peut-être que tu penses que je suis une meuf qui râle sur toujours les mêmes sujets et qui n’a pas vraiment de vie sociale. Ce serait faux ? Non, pas nécessairement.

C’est parti d’une conversation – pour changer – au bureau. C’était un vendredi soir et, comme tous les vendredis soirs, sous les coups de 16h, les techniciens commencent à partir en week-end. Bon, je vais pas leur reprocher. Ils font leur vie. Ce vendredi soir là, un tech m’a au téléphone et en gros la conversation a donné à peu près ça :

  • Lui : Bon bah à plus, Céline.
  • Moi : Ouais, à plus bon week-end et bon apéro.
  • Lui : Oh, arrête ! Tu fais la même.
  • Moi : La même ?
  • Lui : Je suis sûr que tu te bitures tous les week-end, fête sur fête sur fête.
  • Moi : Alors là… pas du tout.
  • Lui : Mais Céline, on le sait.
  • Moi : Ah non, mais alors là, je vais te dire, j’ai jamais été bourrée de ma vie.
  • Lui : Ouais, c’est ça ouais.
  • Moi : Bah quand t’as une maladie qui t’empêche de boire de l’alcool, forcément…
  • Lui : Ah merde.

Bref. Le mec m’a prise pour une nana qui fait la fête tous les dimanches, qui boit énormément et qui est sociable. Et ce n’est pas le premier. Tous les techs à qui j’ai demandé comment ils pensaient que j’étais dans la « vraie vie », ils m’ont tous dit que j’étais forcément hyper sociable, vachement à l’aise en société etc…

La blague.

Et récemment (en tout cas au moment où j’écris cet article) j’en ai parlé à ma meilleure amie. S. si tu passes par là, bien évidemment que j’ai fait un article suite à cette discussion. Depuis que je la connais, elle me serine la même chose : « t’es une fausse insociable/associable ». De là à dire que je suis associable, non, j’avoue que ce n’est pas forcément vrai. Mais je ne suis pas à l’aise en société.

En fait, ce n’est pas exactement ça. Je ne suis pas à l’aise quand il y a une conversation avec plus d’une personne. Quand je parle avec deux personnes, je m’éteins. Et si j’ai longtemps cru que c’était de la timidité, je sais, depuis peu, que ce n’est pas exactement le cas.

Attention, vous allez peut-être vous dire que je suis folle, bizarre… Oh, bref, vous me connaissez, vous savez que je suis bizarre.

Quand je parle à plus d’une personne, je ne peux pas contrôler la conversation. Dans une conversation en face à face, je sais quand c’est mon tour de parler ou celui de l’autre et je sais que je vais parler pour combler les trous si la personne ne parle pas en face. Dans une conversation ne serait-ce qu’à trois, je ne peux pas anticiper la réaction de deux autres personnes et ça me panique. Alors, j’ai tendance à ne pas parler, m’éteindre et rester en retrait.

Prenons vous autres qui lisez cet article, ce n’est pas exactement pareil. Vous n’avez que la version finale de ce que je veux dire, écrite dans cet article. Vous n’avez pas les versions précédentes, les corrections, les trucs qui ont été mal dit etc… Vous perdez aussi le ton. Mais je sais qu’avec les réécritures potentielles de cet article, je crois qu’on pourra le discerner.

Autre exemple : Twitch. J’ai tendance à pas mal parler dans certain chat. Mais ce n’est encore pas pareil à mes yeux. Parce que je peux choisir quand je réponds, préparer ma réponse. J’ai déjà fait du vocal et je suis environ plus à l’aise et encore, j’ai parfois du mal à m’imposer.

Mais c’est marrant de voir que les gens ne me voient pas du tout comme ça. Pourtant, quand j’écris, c’est vraiment moi. Alors la solution, c’est quoi ? C’est quoi l’explication ?

La seule explication possible, c’est que je suis toutes ces personnes en même temps. La nana fun qui parle avec les gens facilement, la nana recluse qui écrit jusqu’à trois heures du matin et toutes les autres personnalité que l’on pense pouvoir trouver de moi. Et je suis un melting pot de tout ça. Si je suis plus souvent certaines facettes de ma personnalité, j’ai aussi la possibilité de devenir les autres ou au moins de faire semblant de le devenir.

Publicité

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s