REX – Word Wide Writeathon

Photo source : sur l’Instagram du World Write Writeathon

Ouais, vous avez bien. World Wide Writeathon. Si vous ne savez pas ce que c’est, je vais vous expliquer. C’est un challenge d’écriture qui a été lancé en aout par Jessica Williamson, une authortubeuse et Booktubeuses américaine. Le premier a eu lieu en Aout 2020, le week-end du 15 et du 16 aout. C’est donc 24h de sprints, 24h d’affilée d’écriture. De 17h30 le 15 aout à 17h30 le 16 aout.

Pour ma part, je n’ai pas fait les 24h non stop, j’ai participé à 9 streams sur 20. J’étais asse contente de moi, j’avais bien avancé sur mon projet de l’époque à ce moment là. J’étais en pleine réécriture et j’avais fait 9 chapitres sur le week-end. Ce qui est plutôt pas mal.

Ce n’est pas nouveau, j’aime les live streams. Je pense que si vous suivez un peu, vous le savez. Si vous suivez pas – parce que je suis pas si intéressante que ça, faut pas déconner – je vais vous expliquer ce que c’est. Les streams d’écriture, c’est quoi ? C’est un concept principalement américain – ou plutôt anglophone – c’est un stream en direct sur Youtube (ça commence à arriver très légèrement sur Twitch) animé par une ou plusieurs personnes qui parle d’écriture entrecoupé de sprints (X minutes pendant lesquelles tout le monde, celles qui animent et ceux qui suivent, écrivent leur histoires). Et c’est vraiment sympa. A la fin des X minutes, tout le monde dit comment ça s’est passé. Et c’est vraiment sympa, et puis, ça permet de pas se sentir tout seul quand on écrit. Ca commence à arriver un peu en France, mais ce n’est pas aussi répandu qu’aux US.

Et le World Wide Writheaton, c’est une super occasion d’être productif. Parce que pendant les sprints, on n’est pas obligé d’écrire, on peut juste faire des tâches autres, pour lesquels on ne prend jamais le temps. Et en octobre, le week-end dernier, j’ai participé à la seconde édition. Alors participé, j’ai suivi. Je n’ai pas encore trouvé la légitimité à participer réellement, genre devant la caméra. En plus, c’est en anglais alors je serais trop impressionné. Peut-être un jour, j’y arriverai, je ne sais pas encore.

Et ce week-end alors ? C’était du 10 octobre 5h (oui, du matin) au 11 octobre 18h, pour pouvoir un peu plus souffler et dormir de temps à autre aussi. Et je me suis dit que ce serait sympa de suivre un peu ça. Si tu tombes ici par hasard, j’aime suivre les choses. Je suis un peu toquée là-dessus.

Allez, on y va.

***************

10 octobre, 10h48

Je viens de rejoindre le stream de Charlotte Armstrong. Comme souvent quand je suis ses streams, ça papote. Mais ça tombe plutôt bien parce que je suis pas encore en forme pour écrire. Je me suis pourtant réveillée avant 8h et j’aurais pu assister au stream de 8h, mais j’avais encore la tête dans le cul et j’ai préféré finir ma lecture en cours plutôt que de directement regarder un écran. en plus, il devait me rester peu de pages, quelques chose comme 60 pages. C’était un bouquin assez rapide à lire, vraiment bien. Mais j’en parlerai un autre jour.

Ensuite, parce que la vie ne s’arrête pas, je suis allée faire des courses et je suis rentrée, il était déjà presque 10h15 un truc comme ça. J’ai du rejoindre le stream vers 10h35 puis je mange mon petit dej en écrivant ces lignes. Je ne sais pas encore ce que je vais faire pour commencer : écrire un article ou me mettre à mon bouquin ? Je penche pour écrire un article. Ouais, ce sera sans doute mieux. Je suis pas encore assez claire dans ma tête pour me mettre à mon projet. Et, comme je le disais récemment, j’écris plutôt le soir. Et comme il y a encore des lives jusqu’à demain 16h, j’aurais largement le temps d’écrire mon projet.

Je ne me suis pas fixée d’objectif. Pas vraiment. J’aimerai bien, idéalement, atteindre dans les 3000 mots aujourd’hui et demain sur mon projet en cours, je sais que c’est faisable mais je peux me retrouver bloquer et ne pas pouvoir écrire, sait-on jamais. Et puis écrire quelque chose comme… 5 ou 6 articles. Tout ça est faisable mais il faut que je vois comment je m’organise. Bon, à la prochaine.

10 octobre, 19h21

Donc, j’ai écrit, deux articles et j’ai écrit quelque chose comme 1400 mots sur mon projet de bouquin. Plutôt pas mal, je trouve. Bon, j’avoue que j’ai dormi entre 15h30 et 17h et après, j’ai eu un peu du mal à me relever. Mais je suis réveillée et je pense que je vais arriver à faire mon objectif ce soir. Je vais continuer à écrire pendant quelques heures encore. Je pense me coucher vers 23h, quelque chose comme ça. Il va falloir voir.

10 octobre, 23h06

J’ai fini pour cette journée. Je commence à fatiguer, je le sens. Si je veux être en forme demain, il faut que j’ai mon quota d’heures de sommeil. J’ai écrit un total de 2596 mots pour mon projet de bouquin, ce qui est vraiment pas mal. Et j’ai écris 1711 mots pour mon blog, ce qui est bien aussi. J’ai suivi six lives sur 10, ce qui est bien aussi. Je n’ai pas pas été équitablement productive dans tous ces lives, mais j’ai fait quelque chose de productif dans tous les lives, j’en suis certaine. Et là, je commence à m’endormir, donc je vais aller préparer ma journée de demain et aller dormir.

11 octobre, 9h02

Réveil à 7h45. J’ai trainé dans mon lit pendant bien une heure avant de réussir à me bouger les fesses. Pour y revenir directement. Cela fait très longtemps que je n’ai pas fait cela, mais j’ai amené mon PC dans mon lit, juste pour pouvoir rester un peu plus longtemps avec l’amour de ma vie. Mais je sais que je ne vais pas supporter longtemps d’être dans une position aussi inconfortable, surtout que j’ai projet de m’y mettre sérieusement ce matin. Si c’est pour se choper un mal de dos de la mort qui tue, ce n’est franchement pas la peine. Le projet, pour aujourd’hui, je pense, c’est de faire presque tous les lives. Bon, je n’ai pas fait ceux de cette nuit, parce que faut pas déconner, mais finalement, j’en ai loupé que trois. Jusqu’à présent, je suis plutôt contente de moi. Bon, je vais me lever parce que mon dos hurle à la mort.

11 octobre, 11h50

Bon, j’ai « perdu » un stream. Je m’explique. En revérifiant des trucs, je me suis rendue compte que certaines choses ne collaient pas du tout dans le temps. Du coup, j’ai passé mon deuxième stream de la journée à enlever 1200 mots puis à les réécrire. Donc, on peut dire que j’ai écrit 1200 mots mais ça ne se voit pas. Il reste encore trois streams, mon but est passé de 3000 à 1000 au moins pour continuer sur mon preptober. Bref, je m’arrange avec moi-même, comme souvent. Au moins maintenant, l’histoire est logique – dans l’ensemble. J’ai fait une pause Instagram pendant quelques minutes dizaines de minutes et là, je me dis qu’il est temps de vérifier mes articles de la semaine. C’est ce que je vais faire et je retournerai bosser quand le stream reprendra. Vérifier les articles ne me prend qu’une dizaines de minutes en général.

11 octobre, 13h52

Bon, j’ai écrit plus de 100 mots « officiels ». Donc, c’est bon, je suis contente. En tout, j’en ai écrit 2000 mais avec les 1000 que j’ai enlevé, t’as compris. Je pense que je vais encore écrire un peu pendant le prochain stream puis je vais aller chez les parents ( avec mon PC) et peut-être écrire un peu là-bas. Je ne sais pas encore. Je vais y aller, mais est-ce que j’écrirais ? Je ne sais pas. Je peux prendre mon PC, au cas où j’écris. Mais est-ce que je veux vraiment écrire et essayer de me concentrer alors que mes parents sont là et vont peut-être en profiter pour savoir comment je vais etc… Je ne sais pas non plus. Est-ce que je ne ferai pas mieux justement de faire un break dans l’écriture ? Parce que j’y suis depuis 10h ce matin. Bon, ok, je me suis arrêtée pour manger mais bon… j’étais encore devant l’écran.

11 octobre, 21h03

Bon, bah c’est fini depuis plusieurs heures maintenant. Pour un bilan en chiffres, j’ai assisté 12 lives sur 20, franchement, je suis assez fière de moi. Avec tous mes bêtises, je vais faire un global : j’ai écrit environ 3000 mots en tout sur mon projet de bouquin et on va dire 2300 mots pour le blog. Franchement, je suis contente de ce que j’ai fait.

Je vous le conseille vraiment, essayez au moins une fois si vous êtes très porté sur les sprints – ou pas, c’est peut-être l’occasion de tester. Il y a vraiment une bonne ambiance et le trucs vraiment bien, c’est que tu peux vraiment trouver un moment où tu es disponible et réveillé parce que pas, ça se déroule sur 36 heures en tout.

2 commentaires

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s