Pourquoi je ne veux pas avoir un nom de domaine ?

chris-ried-ieic5Tq8YMk-unsplash

Image : Unsplash / Chris Ried

Comme j’en parlais dans cet article et aussi dans celui-là, si je blogue c’est parce que j’adore écrire, depuis toujours. Et l’idée derrière le blog, c’était de partager mes expériences, de parler de ma vie, d’avoir peut-être aussi une trace de moi quelque part, une trace que je ne peux pas vraiment perdre. Enfin, j’ai du mal à imaginer que l’on puisse me pirater mon blog… Bref. Je voulais du partage et dans partage, moi j’entends…

Gratuité. Je ne veux pas payer pour avoir un site. J’ai trouvé que WordPress avait un pack gratuit assez complet – comparativement à ce que j’ai pu voir ailleurs – et en plus, il est assez facile d’utilisation et ergonomique. Je ne suis pas quelqu’un de très calé en informatique, oui, je sais, ça s’apprend. Mais quand je vois le nombre d’article de blogging sur la SEO et autres terme de programmations dont je ne me souviens plus, ça me fout une de ces peur. C’est peut-être normal, je ne sais pas. En tout cas, je ne me vois vraiment pas me plonger dans tout cela (j’ai pourtant un joli bouquin que je me suis offert sur comment utiliser WordPress) vu la montagne de trucs qu’il y a à comprendre. En comptant que, au même titre que je ne veux pas payer pour un site, je ne veux pas payer pour une formation.

Alors oui, la version gratuite de WordPress a un espace de stockage limité, c’est pour cela que j’ai déjà le prochain blog que je mettrais en place après celui-là. Je pense que je suis couverte pour quelques années.

De plus, je sais que je ne veux pas faire de mon blog mon activité ou quoi que ce soit du genre. Je pense que je ne pourrais pas tenir un rythme et puis… honnêtement, je ne me vois vraiment pas faire ça toute la journée. Je sais qu’il y a des jours où je fais ça toute la journée mais je n’en attend rien en retour alors que si c’était mon activité… j’aurais trop peur que ça fausse ma passion de faire des articles.

 

Peut-être que je me trompe. Peut-être que j’aurais un jour un nom de domaine. Peut-être que je vivrais de mon blog (ça, j’y crois pas vraiment). Mais au jour d’aujourd’hui (pour bien bien faire une une répétition répétition), ce n’est pas dans mes projets.

 

8 commentaires

  1. Cc, je pense que tu devrais arrêter de lire les articles sur le SEO ou autre. Parce qu’avoir son nom de domaine ne se résume pas à ça. C’est plus être libre, avoir un blog à soi qu’aucune plate-forme du jour au lendemain pourra fermer. C’est avoir un design plus évolué. Alors oui plus d’options, c’est plus de travail, mais ce n’est pas une contrainte. Et tout s’apprend, on m’aurait dit il y a 4 ans que j’en aurais fait mon métier, je ne l’aurais pas cru, je ne savais même pas qu’était une balise titre 😅

    Aimé par 1 personne

  2. Je ne doute pas du fait que ce ne soit pas si compliqué in fine. C’est sans doute beaucoup plus que je l’imagine comme tu le dis. Et si je lis ces articles c’est pour essayer de comprendre mais je n’y arrive pas. Je changerai peut être d’avis, en tout cas, merci pour ton avis – la championne du blogging, ça ne m’étonne pas 🙂

    J'aime

  3. Si ça peut te rassurer, je commence juste à comprendre, surtout parce que je n’ai plus vraiment le choix. Mais j’ai été à ta place, dépassé par ces 3 lettres. Tu franchira le pas quand tu seras prête. Ce qui m’a le plus éclaté c’est le design, même si parfois je me suis tirée les cheveux que je n’ai pas. Oui je suis folle 😂

    Aimé par 1 personne

  4. Je partage complètement! Je suis très déçu également du piège dressé par WP avec la limite de capacité de stockage. Oui, moi aussi je prépare un blog de secours, j’ai fait cela avec Google pendant des années (des comptes de secours) en raison des censures et blocages pour raisons incompréhensibles sur Google Plus!
    Je bloggue également pour le plaisir et c’est un plaisir que je connais de par l’écriture bien avant l’arrivée d’internet… Bien des plateformes de blog existaient auparavant bien plus riches et bien plus simples et fonctionnelles que WordPress qui une véritable « bouse »…soyons clairs! Il est évident qu’ils font tout pour entraîner vers leurs versions payantes en fermant tous les accès gratuits possibles. La censure va les aider à exclure, c’est juste une question de jours…
    Les derniers espaces de libertés et d’expressions disparaissent, nous sommes les derniers à les vivre et les connaitre.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s