De la maternité

nvxparents

Image ICI

Je n’ai pas beaucoup de copines qui ont des enfants – deux à ma connaissance. La première à eu son gamin à 21 ans – ce qui, selon moi est beaucoup trop jeune. Je conçois qu’elle aie eu envie d’un enfant. Attendre ne lui aurait pas fait de mal – mais peut-être que c’est mon avis suite à CELA. La seconde de mes copines l’a eue – oui une fille – il y a quelques mois et c’est où je me suis vraiment rendue compte du truc.

STOP : ce n’est pas parce que je n’ai pas d’enfants que je n’ai pas le droit d’avoir un avis sur la situation. Avis que je peux exprimer sur mon espace de liberté quand et comme je le souhaite. Si tu ne veux pas lire, je t’invite à partir.

Autant pour la première de mes deux copines, je n’étais pas présente à fond. Je voyais quand même quinze millions de photos sur mon fil facebook avec des posts méticuleux de ce que bébé avait ou non fait aujourd’hui. La joie… surtout quand les enfants ne sont pas notre passion…

Autant pour la seconde… je l’aime, je l’adore, c’est mon amie mais… je ne savais pas qu’elle se transformerait à ce point. Elle ne poste plus que sur ça et sur les parents fatigués et sur les histoires d’allaitements et de ce que fait ou non bébé… Je suis polluée par des trucs sur les enfants et pour les parents qui soyons clair, si j’en avais, m’en toucheraient une sans bouger l’autre, clairement. Au début, je me suis dit que c’était la joie folle – je pèse mes mots – d’être maman, que ça allait passer. Grand mal m’en a fait. 7 mois plus tard, toujours la même pollution. J’ai enlevé facebook de mon portable tellement ça me soûlait.

Je le répète, je l’aime et c’est mon amie. Cela n’empêche pas que son comportement me désole. En parlant avec une collègue, elle m’a dit que tous les nouveaux parents étaient comme ça. Le bébé, le bébé, le bébé.

Je suis allée chez eux il n’y a pas si longtemps – officiellement pour rencontrer la gamine. Vous vous doutez, je n’en avait pas grand chose à faire. Déjà, j’aime pas les enfants… Je rentre, j’ai faillit avoir une crise de panique. Des photos de la gamine, partout. Alors ok, c’est leur première mais… Et la gamine est toujours à moins de 30 cm de sa mère. Toujours, même quand elle dort.

J’avoue que je me suis rendue compte du fossé qu’il y avait entre moi et les enfants. Je me doute qu’un jour, j’en voudrais mais je ne pense pas que ce sera tout de suite, vraiment pas tout de suite.

Autant je peux comprendre l’excitation d’avoir un bébé mais de là à ne pouvoir parler QUE de ça… Et le truc qui m’a le plus choquée voire énervée c’est qu’elle a finit plusieurs fois par : « tu peux pas comprendre ».

 

Et le pire… Je ne peux pas lui en parler, parce qu’elle se vexerait. Alors j’attends que ça passe. Mais c’est vrai que depuis, je lui parler clairement moins, ce qui est dommage.

6 commentaires

  1. Avec mon « ex » meilleure amie (c’est bête de dire ça je trouve :p )
    On s’est éloignées à cause de ça… (entre autres)
    On s’est connues que j’étais déjà maman. Mais je ne pouvais pas trop parler d’enfants devant elle parce que elle n’en a jamais voulu et qu’elle ne les aime pas.
    Depuis que je suis célibataire, elle jugeait et effectivement je lui ai dit qu’elle ne pouvait pas comprendre…
    « Pourquoi tu ne vas pas au musée et au parc avec eux le weekend » ; « comment tu peux dire que tu es contente qu’ils vont chez leur père, tu les vois déjà qu’une semaine sur deux » ; « c’est pas comme ça qu’on éduque un enfant »
    On peut avoir un avis attention et tu as raison, trop c’est trop lol 😀
    Mais il y a certaines situations que tu ne comprends que en étant devenu parent.
    Moi aussi avant je disais des choses et pensais des choses et tout ça à changé.
    Bref, c’est un commentaire peas & love hein attention 😀 J’ai pas envie de rentrer dans un débat. Mais je comprends les deux cotés, toi et ton amie qui dit que tu ne comprends pas, parce que j’ai été des deux cotés 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. J’ai malheureusement été dans la même situation. Une amie qui est devenu toute autre parce qu’elle est devenu mère. Je dois avouer qu’il a fallu 4 ans avant que je puisse aborder avec elle d’autres sujets que les enfants. Je veux bien croire que c’est un grand changement, mais devenir mère ne veut pas dire n’être qu’une mère.

    Aimé par 1 personne

  3. Je suis bien d’accord, je continue à voir mon amie et je trouve qu’elle s’est calmé un peu mais bon je sais que si ça traine trop et que ça me gave je lui en parlerai 🙂

    J’aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s